AccueilÉDITO

Avec ce fan game de Mega Man, vous pourrez créer vos propres niveaux… enfin, s’il sort

Publié le

par Thibault Prévost

Mega Maker doit sortir le 15 juillet. Pas sûr, cependant, que Capcom le laisse exister.

Si tout se déroule comme prévu, le 15 juillet prochain, le monde du jeu vidéo devrait accueillir en son sein Mega Maker, nouveau titre basé sur la franchise de Nintendo qui serait grossièrement à Mega Man ce que Super Mario Maker était à Super Mario, à savoir un bon vieux jeu de plateforme permettant au joueur de créer des niveaux à sa guise avec des résultats souvent spectaculaires. En développement depuis septembre 2016, Mega Maker compte offrir pléthore de choix aux créateurs en récupérant les éléments des jeux Mega Man 1 à 6 et en les associant entre eux via son moteur maison, Mega Engine, pour finaliser les niveaux. En d’autres termes, une super idée, d’autant que le jeu serait – évidemment – entièrement gratuit, le seul coût à couvrir étant celui des serveurs. Encore faut-il que le jeu voie le jour.

Car comme tout jeu de licence non-officiel, Mega Maker est un spécimen rare et menacé de disparition. Dans l’écosystème des jeux vidéo, on n’emprunte pas une licence comme ça, voyez-vous, et surtout pas une licence aussi lucrative que Mega Man. L’équipe de programmeurs, menée par un certain WreckingPrograms, est sans aucun doute pétrie de bonnes intentions en offrant aux amoureux de l’univers Mega Man le jeu qui comblera leurs désirs les plus fous, mais Capcom risque de tirer la tronche. Et par "tirer la tronche", on entend "envoyer une légion d’avocats surentraînés pour empêcher la sortie du jeu".

En tout état de cause, difficile d’anticiper la réaction de Capcom, qui a tendance à être un peu schizophrène sur la question des licences, comme le rappelle Polygon : le mois dernier, l’éditeur est allé demander à YouTube qu’il retire de sa plateforme la traduction en anglais d’un jeu vidéo japonais – et YouTube a obtempéré – alors qu’il semble laisser une paix royale à Mega Man 2.5D, un fan game totalement basé sur la franchise sorti en février dernier.

Et si Capcom la jouait comme Sega ?

Conscient du risque qu’elle prend en sortant Mega Maker, l’équipe du jeu prend bien soin, sur sa page officielle, de rappeler que Mega Man appartient bien à Capcom, que son titre n’est pas à usage commercial et que l’éditeur n’a en aucun cas validé sa création. Des garde-fous bien dérisoires si Capcom décide d’agir, les détenteurs de franchise ayant systématiquement gain de cause au niveau légal lorsque des communautés de fans décident de leur voler un morceau de leur chère propriété intellectuelle – particulièrement lorsqu’il s’agit de franchises Nintendo, comme les destins de Pokémon Uranium ou Breath of the Nes le prouvent.

L’histoire du jeu vidéo est un charnier de mods et de fan games sacrifiés sur l’autel des droits d’auteur pour avoir eu l’outrecuidance de faire vivre un univers. Jusqu’ici passé sous les radars de la presse spécialisé, Mega Maker était encore peinard dans son coin mais grâce à Kotaku, le projet est désormais en pleine lumière. Un cadeau empoisonné pour les développeurs, qui risquent de ne plus avoir le temps de sortir leur jeu avant de recevoir les lettres des avocats de Capcom. À moins que l’éditeur ne décide de laisser couler, comme Sega vient de le faire – à la surprise générale – en autorisant les mods de sa série Genesis, pourtant tout juste sortie sur Steam. L’espoir existe donc, même s’il reste mince. Verdict le 15 juillet.

À voir aussi sur konbini :