Madonna, la nouvelle chanteuse dont vous allez entendre parler

Est-ce trop tôt pour la proclamer reine de la pop ?

Les radiocassettes, les Dr. Martens, les brushings XXL et autres coupes mulet… Ça vous dit quelque chose ? À l’occasion du lancement de la saison 2 de Stranger Things, Konbini passe en mode 80’s. Pour faciliter votre immersion, on remonte le temps et vous invite à découvrir les événements et les personnalités emblématiques qui ont fait la gloire de cette décennie tant adorée. Alors on rembobine et, surtout, on apprécie.

Publicité

Son nom ? Madonna. Juste Madonna, rien de plus. Car cette jeune femme dynamique à la crinière blonde n’a pas besoin de patronyme pour percer. Bien plus qu’une midinette au timbre reconnaissable entre mille, Madonna est la sensation de l’année 1984.

Une star est née

Depuis quelque temps, vous l’avez peut-être repérée dans votre téléviseur avec ses clips vidéo provocateurs. Ou vous avez entendu son premier single, "Everybody", dans votre poste radio. Pourtant, l'avenir de cet espoir féminin de la pop US n'était pas tout tracé.

Avant de débarquer dans la Big Apple, Madonna Louise Ciccone a grandi au fin fond du Michigan, dans la ville de Bay City, entourée de ses parents et de ses nombreux frères et sœurs. Tout s’effondre en 1963, l’année du décès de sa mère après un cancer du sein. Quelques années plus tard, son père s’amourache d’une autre femme et refait sa vie. Quant à Madonna, elle jette rapidement son dévolu sur la danse.

Publicité

Avant de régaler nos tympans, la jeune femme s'est en effet découvert une affection toute particulière pour le ballet. Enchaînant les cours, elle est vivement encouragée à envisager une carrière professionnelle. Elle emménage alors à New York, la ville qui ne dort jamais. Tout change lorsqu’elle est introduite dans le milieu de la musique par ses différents boy-friends.

En 1982, du haut de ses 24 ans, Madonna décroche son premier deal avec Sire Records et est découverte par les auditeurs américains grâce à "Everybody", qui n’a (injustement) pas eu le même succès de notre côté de l’Atlantique. Dans la foulée, l’artiste en herbe passe chez Warner Bros. qui produit son album éponyme.

Publicité

La future princesse de la pop ?

Tout le monde sait qu’un album ne se produit pas en deux temps trois mouvements. Parfois, il y a des complications, des pannes d’inspiration, des différends créatifs… C’est un peu ce qu’a subi Madonna cette dernière année. Insatisfaite, elle se tourne alors vers son petit ami, John Benitez, surnommé Jellybean dans le milieu. Les deux carburent à l’inventivité, et Jellybean met son talent à l’épreuve en remixant une majorité des morceaux de la chanteuse.

Il y a quelques mois, on a pu entendre le tempo rythmé de "Burning Up", puis être fasciné par son clip vidéo. On y découvrait une Madonna tentatrice, enchaînant les poses sensuelles au beau milieu d’une route, piégeant un automobiliste. La vidéo s’achève sur la chanteuse qui prend le volant de la voiture, un sourire satisfait au coin des lèvres. Le message est clair : qu’on le veuille ou non, Madonna tient les rênes de son univers comme de sa carrière.

En juillet dernier, elle sort (enfin) son premier album stellaire, comprenant huit tubes en devenir, disponible en vinyle ou en cassette chez votre disquaire favori. Alors que son troisième single entêtant, "Holiday", vient tout juste de s’immiscer dans nos walkmans, Madonna prépare sa tournée américaine.

Publicité

Encore trop peu réputée dans l’Hexagone, la chanteuse carbure et escalade les charts américains et britanniques. Pas de doute : une star est née, et c’est pour ça que l’on mise aujourd’hui tout sur Madonna. 1984 sera son année.

Pour toujours plus de nostalgie 80's, il n'y a plus qu'à filer sur Netflix et attaquer la saison 2 de Stranger Things, disponible dès le 27 octobre.

Par Stranger Things, publié le 27/10/2017

Pour vous :