featuredImage

Macklemore nous plonge dans l'enfer de l'addiction dans le clip fort de "Drug Dealer"

Le rappeur américain évoque la crise des opioïdes à partir de son expérience personnelle.

Macklemore se nourrit de son passé pour être aujourd'hui la voix de la raison. De sa raison. Dans son nouveau clip, le rappeur américain est mal en point. Plongé dans une sombre et douloureuse solitude. Le mal qu'il combat : l'addiction. Et plus précisément celle à une drogue puissante, l'OxyContin. Il s'agit d'un analgésique indiqué dans le traitement de douleurs sévères de longue durée, qui contient de l’oxycodone, un opioïde comme la morphine, la codéine, l’héroïne et la méthadone.

Et Macklemore sait ici de quoi il parle. Ancien toxicomane et alcoolique, il est entré en centre de désintoxication en 2008. Il a récemment replongé, en 2014, avant de retrouver le droit chemin en évoquant son problème publiquement.

En featuring avec Ariana DeBoo, "Drug Dealer" est extrait du dernier album de Macklemore et Ryan Lewis, This Unruly Mess I've Made, sorti le 26 février 2016.

Cette cause tient à cœur à Macklemore, qui a donné du sien un peu plus tôt dans le mois dans un documentaire intitulé Prescription for Change: Ending America’s Opioid Crisis. On le voit notamment aux côtés de Barack Obama dans une discussion franche sur la crise liée aux opioïdes qui touches les États-Unis.

Un peu plus tôt encore, cet été, les deux hommes livraient face caméra un discours engagé pour mettre en garde la jeune génération sur les dangers de la drogue.

Par Rachid Majdoub, publié le 26/10/2016

Copié