Capture d’écran

Love Road, le court-métrage déjanté de Mathilde Nocquet sur la première fois

Une réalisatrice à suivre de près.

Love Road est l’histoire de deux adolescents qui font l'amour pour la première fois sur la banquette d’une voiture après un bal de promo très fifties. Sur le papier, cela peut paraître banal. Mais c’est sans compter sur sa mise en scène psychédélique et le travail d’écriture inventif de la cinéaste, qui mise sur la suggestion plus ou moins subtile.

Publicité

Écrit et réalisé par Mathilde Nocquet, le court-métrage, tout en néons et couleurs criardes, nous fait vite passer d’une atmosphère édulcorée et enfantine à une ambiance plus lubrique, qui rappelle l’esthétique léchée des films de Nicolas Winding Refn. En moins de trois minutes, la réalisatrice – qui œuvre désormais depuis l’Australie – a réussi à développer un univers fantasque et décalé qui n’appartient qu’à elle, ce qui lui permet de se distinguer en France comme à l’étranger.

Love Road et les autres projets de Mathilde Nocquet sont disponibles sur sa page Vimeo.

Par Sophie Laroche, publié le 22/05/2017

Pour vous :