Capture écran du clip de Renaud, « Toujours debout ».

L'industrie musicale reboostée en France par le streaming... et Renaud

C'est la meilleure année depuis 2013 pour les majors, qui peuvent remercier le comptage désormais effectif du streaming et les bonnes ventes de l'album de Renaud.

Capture écran du clip de Renaud, "Toujours debout".

Capture écran du clip de Renaud, "Toujours debout".

Bonne nouvelle pour les majors. D'après le Syndicat national des éditeurs phonographiques (Snep), le chiffre d'affaires du marché de la musique en France est en croissance pour la première fois depuis trois ans sur le premier semestre 2016 : il atteint 193,5 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année, contre 182,6 millions d'euros au même moment en 2015. Soit 6 % d'augmentation.

Publicité

Le Snep avait assuré que le streaming serait comptabilisé dans les statistiques de vente de musique en France "courant 2016". C'est désormais chose faite. Fort heureusement d'ailleurs, puisque d'après le décompte du syndicat, le streaming pèse 36 % des revenus de la musique enregistrée et 76 % des revenus du seul marché numérique.

Streaming superstar

Et pour cause, les abonnements à un service de streaming musical ont augmenté de 51 % en un an seulement. Aujourd'hui, 22 millions d'individus, soit un tiers de la population française, est adepte du streaming. On note par ailleurs que 30 % d'entre eux ont plus de 50 ans, ce qui est loin d'en faire un mode d'écoute uniquement réservé aux jeunes.

Depuis quelques années, les acteurs du marché considèrent le streaming comme le nouvel Eldorado de l'industrie musicale. D'après la RIAA, équivalent américain du Snep, l’écoute légale en ligne a représenté 34,3 % du total des revenus de l’industrie en 2015. Cette part augmente sans cesse et enterre progressivement le téléchargement légal – ancien modèle pressenti.

Publicité

A lire –> Kanye West peut essayer de toutes ses forces, il ne tuera pas le CD

Toujours vivant, succès salvateur

Si l'année 2016 est un bon cru, ce n'est pas uniquement grâce à Spotify, Deezer et leurs concurrents. Face au dématérialisé, un papy fait de la résistance : Renaud. Le chanteur de "Morgane de Toi" et "Mistral gagnant" a fait son grand retour en avril avec le disque Toujours Debout. Il siège sur le trône du nouveau classement du Snep avec une stat qui donne le tournis : 602 704 exemplaires de son album "comeback" ont été vendus.

Un joli record, quand on sait que l'album de Kids United, numéro deux du classement, en a écoulé deux fois moins (311 510). Le bon vieux Jul complète le podium avec Emotions (276 615 unités). Suivent derrière Kendji Girac, Christophe Mae, Maître Gims, Louane, Jain et Nekfeu. Au total, on compte 15 artistes francophones sur les 20 musiciens qui ont vendu le plus d'albums sur la période.

Publicité

Ces données nous rappellent que l'industrie de la musique se porte mieux lorsqu'elle peut compter sur des locomotives telles que Renaud. Le chanteur emboîte le pas à Daft Punk, Zaz ou Stromae, qui avaient été responsable de la dernière embellie commerciale du secteur il y a trois ans.

Par Théo Chapuis, publié le 22/07/2016

Pour vous :