Lil Dicky vient de sortir l'un des clips les plus dingues de l'humanité

Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas vu un clip aussi dément... merci Lil Dicky, en featuring avec son cerveau sur "Pillow Talking". 

lildickybrain

Si vous vous intéressez de près ou d'un peu plus loin au rap US, et que vous connaissez son turbulent Lil Dicky, le titre "Pillow Talking" devrait vous parler. Sorti sur le premier album du Freshmen XXL 2016, Professional Rapper (2015), le morceau est déjà fou à lui seul. Sur une prod' limpide comme on les aime, conçue par Charlie Handsome et Digital Ric Flair aka Digi, Dave Burd de son vrai nom s'adonne à une discussion où il joue les deux rôles, avec une aisance qui le conforte non pas parmi les blagueurs du rap américain comme certains pouvaient le considérer, mais plutôt comme l'un des emcees et showmen les plus talentueux.

Publicité

Aujourd'hui, le morceau se dote d'un clip... tout aussi hallucinant. Les superlatifs ne manquent pas et – pour encore plus appuyer sur le bouton "cool" – il s'agit simplement de l'un des courts-métrages musicaux les plus dingues de l'humanité... parfaitement illustrée dans ce mini-film créé par le studio Giant Propeller et réalisé par Tony Yacenda.

Un mec, une femme, trois cerveaux

Tout part d'une chambre et d'un lit douillet à deux places. Un coup d'un soir aboutit à une discussion avec une charmante dame (Taylor Misiak), dans laquelle s'immiscent des dinosaures, l'armée américaine, les extraterrestres, la traite animale, la bouffe, des effets spéciaux, Dieu (interprété par l'acteur John C. Reilly) et surtout... le cerveau de Lil Dicky qui renferme bien des folies.

La vidéo dure près de 11 minutes – mais couplée aux paroles du titre, on vous assure que le temps passe vite en la regardant... avant d'appuyer sur repeat. À déguster du début à la fin, comme une bonne part de "pizza pepperoni".

Publicité

Par Rachid Majdoub, publié le 13/04/2017

Pour vous :