Les Strokes de retour pour un cinquième album... mais où est Fabrizio Moretti?

Selon le Billboard, les Strokes ont repris le chemin des studios pas plus tard qu'hier. Et pas n'importe quels studios : les mythiques Electric Ladyland de Jimi Hendrix à New York.

Le groupe bosse avec Gus Oberg, le producteur de l'album solo Como te Llama? d'Albert Hammond Jr, et déjà producteur d'Angles, le dernier album de la bande.

Publicité

Le bassiste Nikolai Fraiture a admis que les relations étaient plutôt tendues pendant l'enregistrement d'Angles (Julian Casablancas aurait un peu trop tapé dans les substances illicites), mais que dorénavant les 5 types seraient remis d'aplomb - même si le songwriting échoue davantage à certains qu'à d'autres (e.g. Casablancas).

"Certains apportent des choses, d'autres pas. Il n'y a pas tant de chansons finies mais on a des bouts de morceaux. On essaie de les puzzler correctement pour voir si ça colle". Ouais, bon, ça a l'air tendu quand même.

Fraiture a ajouté que les sessions d'enregistrement prendraient une autre tournure quand les uns et les autres auront le temps matériel de venir en studio. "Ce qu'on fait de notre côté n'a rien à voir avec ce qu'on fait ensemble. On est au bon endroit et au bon moment en tant que groupe en ce moment. J'ai l'impression d'être en thérapie conjugale".

Publicité

Mais si les Strokes sont en pleine réécriture, que fait donc leur batteur?

Rappelez-vous, nous avions croisé Fabrizio Moretti la semaine dernière à Paris. Si le groupe perd ses ouailles dans la nature, il est d'avis que les tensions autour de ce cinquième album ne font que commencer...

Par Konbini, publié le 13/06/2012

Copié

Pour vous :