Des chercheurs utilisent GTA V pour apprendre la conduite à des intelligences artificielles

Au lieu de s'amuser à écraser des gens dans les rues de Los Santos, des chercheurs utilisent GTA V pour apprendre la conduite automobile à des intelligences artificielles. 

gta

© Rockstar Games

Les parents aiment dire à leurs enfants que les jeux vidéo rendent bête et n'apprennent rien. Toutefois, on sait désormais qu'ils peuvent apprendre à conduire à une intelligence artificielle (IA). C'est ce que des chercheurs de l'université allemande de Darmstadt et d'Intel Labs ont prouvé, dans une étude rendue publique au mois d'août.

Publicité

Même si jouer à GTA V en respectant le code de la route peut s'avérer très ennuyeux, il semblerait que ce soit la meilleure méthode pour enseigner la conduite à une IA. Dans la vraie vie, ce genre d'apprentissage nécessite la récolte et le traitement d'une énorme quantité de données, un procédé très fastidieux.

Les auteurs de cette nouvelle étude ont donc utilisé les paysages saisissants de réalisme du jeu de Rockstar Games pour obtenir des données presque aussi bonnes que celles qu'ils auraient amassées dans le monde réel.

Un énorme gain de temps

Comme l'explique très bien la vidéo ci-dessous, traiter les données d'une image provenant de CamVid (un système de capture et d'analyse d'images créé par l'université de Cambridge) peut prendre 60 minutes. Pour des images de CityScape (une espèce de version pimpée de Google Street View), le processus peut prendre 90 minutes. Avec des images virtuelles comme celles de GTA V, ça ne prend que 7 secondes. Cela représente un gain de temps incroyable pour la recherche.

Publicité

Pour utiliser le jeu vidéo comme ils le souhaitaient, les chercheurs ont également dû adapter leur programme de façon à ce que l'IA différencie les objets inanimés des personnages humains ou des autres voitures du jeu, afin d'éviter que la voiture pilotée par le programme ne tue quiconque.

Pendant ce temps-là, Nvidia, Uber, BMW, Tesla et Google continuent à galérer avec des logiciels utilisant de vraies images. Qui sait, peut-être vont-ils se mettre à jouer à Need for Speed ?

Publicité

Par Bérénice Rebufa, publié le 14/09/2016

Copié

Pour vous :