AccueilCinéma

Les 50 films les plus attendus de 2017

Publié le

par Arthur Cios

Pas de classement donc pas de favoris mais s’il ne devait y en avoir qu’un, cela serait sans nul doute Blade Runner 2049 (© Sony Pictures)

On fait le point sur les films que l'on attend le plus à la rédaction de Konbini, pour le grand cru que sera 2017. Cinquante titres, pas un de plus.

L'un des films les plus attendus, selon nous, de 2017, est une suite : <em>Blade Runner 2049</em>, dirigé par Denis Villeneuve, guidé par Ridley Scott, avec Ryan Gosling et Harrison Ford (© Sony Pictures)

2016 est mort, vive 2017 ! De gros blockbusters indispensables à des productions plus discrètes, du retour de grands cinéastes aux prémices de nouveaux talents, de Ryan Gosling (présent trois fois dans cette liste) à d'autres qui se feront un nom : on risque d'être gâtés. Si certaines productions n'ont pas encore de date de sortie officielle, nous avons préféré confectionner une liste non-exhaustive (il a déjà été très complexe de réduire la liste à 50 titres), sans classement.

Birth of a Nation – le 11 janvier

Encore plus fort que le 12 Years a Slave de Steve McQueen, et avec moins de moments lacrymaux, ce film nous replonge dans l’horreur de l'esclavagisme en 1831 dans le comté de Southampton, en Virginie, à travers le regard et le combat d'un homme, Nat Turner. Indispensable. 

La La Land – le 25 janvier

Cette année, Ryan Gosling et Emma Stone nous proposent l'une des plus belles histoires d’amour, le charme d'Hollywood en fond, le tout dans le cadre d'une comédie musicale et sous la direction de Damien Chazelle – révélé par Whiplash.

Moonlight – le 1er février

Il n’y aura rien d’aussi beau et réjouissant cette année pour parler de l’homosexualité : dans le cadre des quartiers chauds de Miami, on la découvre à travers trois périodes de la vie d'un jeune homme.

Silence – le 8 février

Maître Scorsese is back. Au programme, un film sur la religion qui a occupé ses pensées pendant 30 ans, et dans lequel l'ancien Spider-Man Andrew Garfield se révèle.

Lego Batman – le 8 février

Animée par des super-héros en plastique, la vie des rues de Gotham City va prendre une tournure parodique pour souligner les failles de l'orphelin solitaire dans sa grande maison.

American Honey – le 8 février

Dans ce road trip américain, Shia LaBeouf, transformé en roots torturé, donne la réplique à une nouvelle étoile, Sasha Lane, le tout sur une BO hip-hop de tonnerre. 

A Cure for Life – le 15 février 

Cette virée de Gore Verbinski dans une maison de retraite façon asile flippant est non sans rappeler Shutter Island, où se mêlent légendes urbaines et expériences sur des humains. A Cure for Life s’annonce comme le film le plus glauque de ce début d’année et c’est peu dire qu’on a hâte.

Split – le 22 février

James McAvoy prouve qu’il est un grand acteur en jouant Kevin, un psychopathe aux 23 personnalités, sous la direction de l’incontournable M. Night Shyamalan.

John Wick 2 – le 22 février

Keanu Reeves est fucking back dans la suite du carton et, de manière plutôt surprenante, de l'assez cool John Wick. Et rien que l’idée de revoir ensemble à l’écran Neo et Morpheus (Laurence Fishburne) nous enchante comme jamais. Dix-huit ans après Matrix, on appelle ça l'âge de la maturité.

Logan – le 1er mars

Hugh Jackman campe une dernière fois le personnage qui l’aura rendu célèbre aux yeux du monde, à savoir le mutant le plus populaire, Wolverine, dans un ultime volet R-Rated (comprendre violent et sanglant à souhait) censé introduire X-23. Il vous faut quoi de plus ?

Trainspotting 2 – le 1er mars

Vingt ans plus tard, la bande de fous menée à la baguette par Danny Boyle joue les morts-vivants. Ewan McGregor, Jonny Lee Miller, Robert Carlyle et Ewen Bremner reprennent du service, toujours sous la coupe du réalisateur star, le temps d’une pastille de nostalgie qui fait plaisir.

Lost City of Z – le 15 mars

Un film qui a posé problème au grand James Gray, de retour pour nous émerveiller avec une aventure en Amazonie, où les héros, inspirés de l'histoire vraie de Percival Harrison Fawcett, partent à la recherche d'une civilisation disparue.

Grave – le 15 mars

Grave, c'est le film dérangeant de Julie Ducourneau, une petite nouvelle dans le paysage français tout droit sortie de la Fémis. Son histoire se concentre sur une végétarienne intello devenue cannibale. Une épreuve visuelle, forcément tendance. 

King Arthur : Legend of the Sword – le 22 mars

Encore un film sur la légende du roi Arthur, certes, mais un audacieux parti pris reconnaissable dès le trailer. Guy Ritchie transforme la légende dans une fresque qui se veut rythmée. Puis bon, Charlie Hunnam, Jude Law, Eric Bana, et un peu de Game of Thrones, ça ne se refuse pas.

Life – le 22 mars

Un huis clos dans l’espace avec Jake Gyllenhaal et Ryan Reynolds qui essayent de rentrer vivants sur Terre, attaqués par une forme de vie dangereuse qu'ils pensaient ramener tranquillement de leur expédition sur Mars. Voilà le pitch (alléchant) de Life.

Ghost in the Shell – le 29 mars

L’anime le plus abstrait et couillu du cinéma nippon fera l’objet d’une adaptation attendue de pied ferme et, de ce qu’on en a vu, cela s’annonce grandiose. Respectant l’univers de base, puisant à gauche à droite et s’éloignant de la recette fade des blockbusters pondus à la chaîne par le tout grand Hollywood, on a espoir que ce Ghost in the Shell soit plus qu’un simple film d’action/SF.

Mean dreams – le 5 avril

Dans Mean Dreams, du Canadien Nathan Morlando, Jonas, un jeune fermier d’un patelin plus-perdu-tu-meurs, tombe amoureux de Casey, sa voisine qui vient de débarquer. Cette dernière n’a rien pour elle : une mère morte et un géniteur (coucou Bill Paxton) à la fois flic corrompu, père violent et, cerise sur le poulailler, trafiquant de drogue. Un début de scénario qui laisse espérer un film fort, découvert à Cannes en mai dernier.

Les Gardiens de la Galaxie 2 – le 26 avril

Si Marvel a un programme particulièrement chargé cette année, les festivités commenceront avec le retour de la clique de l’espace la plus appréciée des fans d’ici et d’ailleurs. Gardant ce qui a fait le succès du premier, en y ajoutant des nouveautés (avec des nouveaux persos, dont le père de Quill), James Gunn sait ce qu’il fait. En tout cas, on espère.

Alien : Covenant – le 17 mai

L'une des meilleures sagas de l’histoire de la SF s’offre un véritable retour aux sources avec ce Covenant, pas vraiment la suite de Prometheus mais pourtant entre le prequel et le titre originel (vous suivez ?). Casting alléchant, premières images éblouissantes, créatures hybrides annonçant de bien belles choses, ce film a tout pour séduire, à nouveau, les fans de la franchise. Franchement.

Wonder Woman – le 7 juin

Soyons clairs : les deux derniers films de DC Comics ne nous ont pas convaincu plus que ça. Mais on entretient de l'espoir pour les deux longs-métrages programmés cette année. Le premier, Wonder Woman, fera la part belle aux premiers pas en sole de l'Amazone dans l'univers ciné de DC, dans le cadre de la Première Guerre mondiale.

World War Z 2 – le 7 juin

(© Plan B Entertainment)

Soyons honnêtes avec nous-mêmes : il est assez peu probable que la suite du film de zombies menée de front par Brad Pitt sorte effectivement le 7 juin 2017 — et pour cause. Le long-métrage n’a toujours pas officiellement de réalisateur, le dernier ayant quitté la barque pour Jurassic World 2.

Pas de tournage à l'horizon, sachant le travail colossal de post-production qu'il risque de demander. Autant dire qu’on n'y croit pas vraiment. Mais dans le doute, on a préféré le mettre dans cette liste, histoire d’être sûrs de n’avoir rien oublié. Et puis, des rumeurs évoquent tout de même David Fincher côté réalisation...

Ce qui nous lie – le 14 juin

Toujours apprécié, le cinéma très français de Cédric Klapisch cherchera cette fois, avec Pio Marmaï, à redéfinir la notion de famille, après la mort soudaine du père, pilier symbolique. Une plongée dans les terres agricoles de Bourgogne.

Spider-Man : Homecoming – le 12 juillet

L’homme-araignée troisième version se dévoilera enfin pour de bon, après un passage remarqué du côté de Captain America. À l’occasion, Tom Holland croisera le fer avec un Michael Keaton impressionnant en Vautour, à savoir l’un des meilleurs vilains de l’univers de Spider-Man, dans un film qui alliera humour et combats à couper le souffle. Le tout avec une once d’Iron Man. On trépigne.

Dunkerque – le 19 juillet

C’est un fait, chaque film de Christopher Nolan est un évènement à part entière. Cette immense fresque sur l'évacuation des troupes franco-britanniques de Dunkerque en 1940, lors de la Seconde Guerre mondiale, s’annonce sublime et fait saliver les cinéphiles en tous genres.

Valérian – le 26 juillet

L’adaptation de la célèbre BD par Luc Besson, qui signe au passage son grand retour à la SF, attise notre curiosité. On le sait, ce sera l’un des grands succès de cet été, surtout que l’attente est très forte et il se pourrait que le réalisateur ne se foire pas du tout sur ce coup-là (on croise les doigts).

La Planètes des Singes : Suprématie – le 2 août

César et sa clique sont de retour une nouvelle fois — une dernière fois ? — pour une bataille épique entre les troupes d'un colonel zélé (coucou Woody Harrelson) et les singes. S’il est fort probable que le film conclue la série de préquel, dont on sait déjà la fin, les premières images et informations laissent espérer un beau final.

La Tour sombre – le 9 août

<em>The Dark Tower</em> (2017) avec Matthew McConaughey. (© Entertainment Weekly)

Peu de films ont fait couler autant d'encre que La Tour sombre. Il faut dire qu’entre le fait qu’il s’agisse d’une adaptation du célèbre roman de Stephen King et qu’Idris Elba sera confronté à Matthew McConaughey, il y a de quoi s’exciter devant son écran.

It – le 20 septembre

Bill Skarsgård en Pennywise est bien flippant (© Entertainment Weekly)

Il était temps de redonner un petit lifting au clown le plus machiavélique de l’histoire du septième art. 2017 sera ainsi l’année où la population mondiale redécouvrira avec effroi Pennywise (une autre création de Stephen King par ailleurs). Qualitativement, on ne sait pas trop à quoi s’attendre, mais on a envie d’y croire.

Blade Runner 2049 – le 4 octobre

Philip K. Dick + Ridley Scott +Harrison Ford + SF futuriste sombre. Cette addition a donné, en 1982, un film culte. Rajoutez à l’équation Denis Villeneuve, soit l'un des meilleurs cinéastes de sa génération (si si !), sa superbe photographie, Ryan Gosling et les effets spéciaux de 2017 et vous comprendrez très rapidement pourquoi il s’agit du film qui nous fait le plus frissonner cette année à la rédaction de Konbini.

Kingsman 2 – le 11 octobre

Quelqu'un pourrait ainsi donc faire son retour. (© 20th Century Fox)

Malgré un casting de luxe et un parti pris intéressant au regard des films d’espionnage, Kingsman fait partie de ces films que personne n’attendait franchement mais qui a tout pété. Impossible de faire l’impasse sur sa suite.

Thor : Ragnarok – le 25 octobre

Photo du tournage de <em>Thor : Ragnarok.</em> (© Marvel)

Il aura fallu se battre un peu pour laisser celui-là dans la liste mais bordel, toutes considérations prises, THOR VA SE BATTRE DANS UNE ARÈNE DANS L’ESPACE AVEC UN HULK EN GLADIATOR ! Et on ne parle même pas du casting (de Cate Blanchett à Jeff Goldblum), du fait qu'on y retrouvera pour la première fois Doctor Strange, et du scénario qui se base en partie sur Planète Hulk (Quoi ? Oh rien, juste l'une des meilleures séries de ces dernières années).

Logan Lucky – le 25 octobre

Photo volée du tournage de <em>Logan Lucky.</em>

Une histoire de bolides sur fond de meurtre prémédité avec Adam Driver, Daniel Craig, Katherine Waterston, Hilary Swank et Channing Tatum, qu’on est curieux de voir briller dans ce registre.

Justice League – le 15 novembre

Dans la famille des "ça  pourrait être pas si mal", je demande le deuxième bébé porté par DC en 2017. Cet Avengers façon DC Comics mené par Batman et Wonder Woman nous donne un peu d’espoir, notamment grâce au Flash d’Ezra Miller et Aquaman de Jason Marmoa. Spéciale dédicace au Black Superman.

Coco – le 29 novembre

Coco en action (© Pixar)

Le nouveau Pixar, qui se déroule dans les décors pop et colorés du Mexique le jour de la fête des morts, promet de belles histoires de fantômes. 

Star Wars VIII – le 15 décembre

Star fucking Wars. Pas besoin d’en dire plus.

All Eyez on Me – (pas de date de sortie officielle)

Après le succès de NWA, l’attente autour du biopic de Tupac n'a cessé de grossir, rendant fous les fans du rappeur californien. Toujours sans date de sortie précise, le film en question devrait sortir en 2017 et, oui, on a hâte.

Army of one – (pas de date de sortie officielle)

Une comédie WTF par le réalisateur de Borat et du Dictateur où l'on retrouvera un Nicolas Cage en James Bond cheap, envoyé par Dieu pour kidnapper Ben Laden. "Alright, alright, alright."

The Circle – (pas de date de sortie officielle)

Emma Watson ne nous déçoit jamais quand elle joue les étudiantes brillantes. Elle décroche un job dans une entreprise renommée, qui carbure grâce à une technologie perverse. Une version longue de Black Mirror, en somme.

Death Note – (pas de date de sortie officielle)

L’autre adaptation d’un anime qui intrigue autant qu’il fait envie. Annoncée il y a quelque temps maintenant, la version hollywoodienne de Death Note nous a véritablement fait peur. Puis, on a appris que ce sera Willem Dafoe qui jouera Ryuk, et que le film sera R-Rated. L’espoir ressurgit à nouveau.

Detour – (pas de date de sortie officielle)

Dans l’esprit de Nicolas Winding Refn, ce film de gangsters à l’esthétique très soignée prépare une histoire de vengeance, dans laquelle le héros fait appel à une petite frappe pour tuer son beau père, suspect numéro 1 de l'accident de sa mère.

Free fire – (pas de date de sortie officielle)

On ne pouvait pas se passer de Brie Larson. La voilà de retour, un pistolet nerveux dans la main et perdue aux milieux des hommes.

Get Out – (pas de date de sortie officielle)

Un film d’horreur aussi barré que prometteur plongeant le héros, un Afro-Américain, pour la première fois dans la demeure de sa belle famille, raciste et fascinée par l’hypnose. À n'en pas douter, Get Out va faire parler de lui pour son mélange d'horreur et de comédie, dans une Amérique désormais guidée par un certain Donald Trump.

The Girl With All the Gifts – (pas de date de sortie officielle)

Parce qu’un autre genre de films de zombies est possible, parce qu’il s’agit d’une adaptation d’un best-seller, parce que Gemma Arterton, et parce que la bande-annonce.

The Life and Death of John F. Donovan – (pas de date de sortie officielle)

De ce que l’on sait du casting (oh rien, juste Kit Harington, Jessica Chastain, Natalie Portman, Susan Sarandon et on en passe) et de l’histoire du nouveau Xavier Dolan, The Life and Death of John F. Donovan sera l'un des films importants de l’année. Pas franchement besoin d’en dire plus.

The Love Witch – (pas de date de sortie officielle)

Le mariage exquis du glamour et de l’horreur, pour ce petit film rétro qui pourrait livrer l’un des plus beaux portraits des femmes fatales et de leurs angoisses à notre époque.

Okja – (pas de date de sortie officielle)

Tilda Swinton et Giancarlo Esposito. (© Netflix)

L’autre coup fort de Netflix cette année sera la sortie du nouveau Bong Joon-Ho (The Host, Snowpiercer, Le Transperceneige), qui racontera l’histoire d’une petite fille qui lutte pour empêcher une firme multinationale de kidnapper son meilleur ami, un monstre dénommé Okja.

Et si ça ne vous suffisait pas, rajoutons à cela que le film sera mené par Tilda Swinton, Lily Collins, Jake Gyllenhaal, Paul Dano, Steven Yeun (Glenn de The Walking Dead) ou encore Giancarlo Esposito (Gus dans Breaking Bad). Ok ?

Le Redoutable – (pas de date de sortie officielle)

Louis Garrel + calvitie = Jean-Luc Godard

Louis Garrel en Jean-Luc Godard, sous la direction de Michel Hazanavicius, c’est l’évènement cinéma de cette année en France.

Slice – (pas de date de sortie officielle)

Un petit film pop et très curieux qui fait de Chance The Rapper une espèce de loup-garou impliqué dans une série d'assassinats de livreurs de pizzas à la tombée de la nuit. D'accord.

Song to Song – (pas de date de sortie officielle)

Rooney Mara, Michael Fassbender et Ryan Gosling (© Broad Green Pictures)

Juste parce que c’est Terrence Malick et qu’il y aura Ryan Gosling, Christian Bale, Cate Blanchett, Rooney Mara, Haley Bennett, Natalie Portman, Michael Fassbender, Val Kilmer, Benicio Del Toro, Clifton Collins Jr., Angela Bettis, Bérénice Marlohe, Florence and the Machine et Holly Hunter. Voilà voilà.

The Trap – (pas de date de sortie officielle)

Gucci Mane et Harmony Korine, de nouveau réunis au cinéma très prochainement

Bon, là, on est plus dans de la prière qu’autre chose. Le grand retour d’Harmony Korine devait se faire cette année mais les films se sont enchaînés, son ami Gucci Mane est sorti en prison et pas mal de choses ont un peu chamboulé le programme des prochains mois, notamment une engueulade avec un membre du casting. On espère vraiment que le retard ne dépassera pas l’année 2017, car l’idée de voir Idris Elba, Benicio Del Toro, Al Pacino, Robert Pattinson et James Franco devant la caméra de Korine nous fait rêver plus que ça ne le devrait.

Article rédigé par Louis Lepron, Lucille Bion et Arthur Cios.

À voir aussi sur konbini :