Leonardo DiCaprio producteur d'une série sur le mouvement hip-hop

Le duo dionysiaque du Loup de Wall Street, Jonah Hill et Leonardo DiCaprio, travaillerait à un projet de série sur le mouvement hip-hop. Damn. 

Leonardo DiCaprio

Leonardo DiCaprio et Jonah Hill sont repartis pour un tour (Crédit Image : Metropolitan FilmExport)

Si l'on pouvait affirmer sans vergogne que le hip-hop était trop peu représenté sur petit et grand écran, on peut constater que le vent tourne du côté de l'industrie cinématographique et télévisuelle américaine. Après Baz Luhramnn qui a pour projet de réaliser une série, c'est au tour de Leonardo DiCaprio de s'y mettre.

Publicité

D'après le magazine américain Deadline, un trio semble se constituer autour d'une ébauche de projet portant sur une période clé du mouvement hip-hop.

Q-Tip aka. John Davis de son nom de naissance et Kamaal Ibn John Fareed pour son nom musulman est un des quatre membres du légendaire groupe A Tribe Called Quest. Et ami de longue date de Leonardo DiCaprio

Fort de son amitié avec Q-Tip, légendaire rappeur et producteur membre de A Tribe Called Quest, Leonardo DiCaprio fomenterait le projet de consacrer à la scène hip-hop new-yorkaise de la fin des années 1980 et du début des années 1990. Accompagné par son ami et acteur Jonah Hill avec lequel il partage l'affiche du dernier Scorcese, l'acteur amerait s'attaquer à l'une des singularités de la scène de l'époque : le collectif Native Tongues.

Publicité

"Can I Kick It ? Yes you can" 

La série aurait pour "finalité" une représentation fidèle (grâce et à partir du témoignage de Q-Tip, on l'imagine) des relations entre les différents artistes du collectif et de l'influence qu'il a exercé sur la musique. Leonardo DiCaprio, toujours selon Deadline assurerait la pérénnité financière du show via sa société de production Appian Way.

Publicité

Jungle Brothers - "Straight Out The Jungle" 

Petit point historique : fondé par les groupes De La Soul, A Tribe Called Quest et Jungle Brothers, le collectif Native Tongues regroupait en son sein des artistes se distinguant par leur approche politique du rap, et plus particulièrement leur militantisme pour la cause noire. Il est, bien évidemment, à rapprocher du mouvement fondé par Afrika Bambataa, la Zulu Nation. Parmi ses membres, on retrouve les trois mastodontes cités plus haut mais également Mos Def, Common, Queen Latifah et j'en passe.

Publicité

Pas de titres, ni de dates de sortie, et encore moins d'équipe n'ont été communiqués. Juste une bien belle rumeur dont on attend les échos.

Par Tomas Statius, publié le 13/01/2014

Copié

Pour vous :