AccueilÉDITO

Vidéo : le Zapping trolle méchamment Bolloré, patron de Canal

Publié le

par Ariane Nicolas

Le zapping consacre toute son édition du vendredi 8 avril à un reportage de France 2 sur le patron du groupe Canal, Vincent Bolloré. Aussi drôle que téméraire. 

Si le patron du Zapping se fait virer dans les prochains jours, ne soyez pas surpris. Le programme phare de Canal+, diffusé depuis 1989, a consacré l'intégralité de son édition du vendredi 8 avril à l'homme d'affaires Vincent Bolloré, propriétaire de Canal au management controversé. Le magazine de France 2 Complément d'enquête lui a consacré un portrait critique, jeudi soir. Et le Zapping s'en est fait l'écho le lendemain, à 13 heures, avec impertinence – pour ne pas dire témérité.

Tout ce numéro revient, directement ou indirectement, sur le reportage de France 2, qui se demande si "Vincent Bolloré n'est pas l'homme le plus puissant de France". Les intervenants appelés à parler de lui ne sont pas tendres : "Son groupe est un camp de gitans dont il est le roi", "Ce qu'il veut, ce sont des bons petits soldats", "Si on donne l'impression qu'on atteint à la liberté de parole, on abîme l'image de la chaîne", etc. Bref, Vincent Bolloré est rhabillé pour l'été.

Diffusé au cours de l'émission La Nouvelle Édition, le zapping n'a pas été commenté par l'équipe en plateau. Daphné Bürki s'est contentée d'un "Voilà voilà !" un peu gêné.

Un montage à l'ironie cinglante

Le magazine de France 2 montre également que des enfants de 14 ans travaillent pour "Bolloré l'Africain", de l'autre côté de la Méditerranée, et que certains salariés sont obligés d'acheter leurs propres protections pour récolter l'huile de palme. Le montage du Zapping, qui fait la force du programme, est particulièrement bien choisi. Il trolle méchamment le patron de Canal, avec une ironie cinglante.

À la rentrée 2015, l'irrévérence de Patrick Menais, patron du Zapping, avait déjà été dénoncée en interne par le nouveau patron de la chaîne, selon plusieurs médias spécialisés. En cause, un Zapping consacré à... Vincent Bolloré, après la déprogrammation d'une enquête sur le Crédit mutuel, finalement diffusée sur France 3. Le scénario se répète, six mois plus tard, avec un ton encore plus militant du côté du Zapping. Le chant du cygne ?

À voir aussi sur konbini :