AccueilÉDITO

Le top des jeux vidéo sortis en 2015

Publié le

par Daniel Andreyev

Et comme tous les tops, ce top jeux vidéo 2015 est évidemment indiscutable.

1) Bloodborne (Sony, From Software / PS4)

Les jeux From Software sont réputés exigeants. On y vit, on y meurt, mais toujours, on s'acharne. A notre époque où tous les jeux sont en difficulté pré-mâchée pour plaire au grand public, Bloodborne fait confiance au joueur. Il ne lui rend jamais la tâche plus facile, il le teste. La victoire n'en est que plus belle, parce qu'elle est méritée. Le monde de Bloodborne est magnifique, un mélange de Londres, Bucarest et de Prague mais infesté de bêtes féroces, de loups-garous et rongé par la peste. Du fond de ses inspirations Poe et Cthulhu, Bloodborne est l'épreuve de l'année 2015, celle qui fait de nous un joueur meilleur.

2) Metal Gear Solid V (Konami / PC, PS3, PS4, Xbox360, XboxOne)

Le jeu-note d'intention de Hideo Kojima est aussi son plus fou : un open-space en Afrique et en Afghanistan dans les années 80, pour mener sa propre guérilla. Riche, craqué, ébouriffant comme un film à grand spectacle, impétueux comme un adolescent, Metal Gear Solid n'a jamais été aussi loin dans sa reflexion sur le bien et le mal, les rapports entre l'homme et la guerre et entre le joueur et le jeu. Metal Gear Solid V est un véritable testament du jeu vidéo tel qu'on l'a connu.

3) Her Story (multi-formats)

Vous êtes devant un ordinateur dans un commissariat. A votre portée, quelques heures d'interrogatoires, avec une femme seule qui témoigne (l'actrice est géniale). Il faut les regarder, noter les mots importants et ensuite les recouper. Et c'est passionnant. Pour ce jeu indé, Sam Barlow redonne vie aux vieux "films interactifs" des années 90 et les transfigure. Savez-vous chercher des mots clefs sur Google ? C'est bon vous pouvez jouer à Her Story. Vivement conseillé de s'y plonger à deux, histoire d'en débattre et d'échanger ses points de vue. Tout ça pour une bouchée de pain sur son iPad ou son ordinateur, bon sang, n'hésitez pas.

4) Rocket League (Psyonix / Multi-formats)

Déjà conduit une voiture ? Déjà joué au foot ? Quelles que soient vos réponses, Rocket League est pour vous. C'est la sensation multi-joueurs de cette année, un concept si simple qu'il est déroutant. C'est du foot où tous les joueurs sont des voitures avec des chapeaux ridicules. Simple et efficace, c'est le Bomberman de cette génération, du jeu vidéo qu'on aime allumer vite fait pour s'éclater entre potes.

5) The Witcher 3 (CD Projekt RED / PC, PS4, XboxOne)

L'adaptation des romans d'Andrzej Sapkowski continue. Prenez une ambiance héroic fantasy à la Game of Thrones, mélangez ça à Red Dead Redemption en ajoutant encore plus de fantasmes alpha mâle et vous aurez Witcher 3. Long, ambitieux, âpre, il s'agit essentiellement de chasser dans un open-world au milieu de dangers et de conflits dont on se doute à peine au début. Les dialogues sont vraiment mordants mais il est aussi possible que vous tombiez amoureux(ses) du Gwent, le jeu de cartes du monde de The Witcher.

6 ) Life is Strange (Dontnod Entertainement / Multi-formats)

Dontnod, le studio français, a remporté la mise avec une histoire originale mêlant voyage dans le temps, amours adolescentes, et bande-son adoubée par Pitchfork. Malgré un final qualifié de décevant par certains, ce jeu épisodique se déroulant dans une petite ville de l'Oregon a su conquérir une fanbase fidèle, lequel vit désormais dans l'attente d'une suite. En attendant, une version contenant tous les épisodes de Life is Strange est attendue au début d'année.

7) Splatoon (Nintendo / Wii U)

Qui aurait cru que Nintendo expliquerait à tout le monde comment faire un shooter en 2015 ? Des personnages cools, des poulpes, des canons à peinture et des niveaux entiers à recouvrir, qui aurait cru que ça marcherait ? Sorti de manière incomplète, Splatoon s'est étoffé avec tout ce savoir propre à l'éditeur, comme si tout le monde avait perdu la recette avant lui. Depuis Mario Kart 8, Nintendo met des mandales à ses concurrents en ce qui concerne le jeu multi. Alors essayez Splatoon, c'est extra.

8) Xenoblade Chronicles X (Nintendo / Wii U)

La Wii U a enfin son grand rpg. Imaginez l'exploration spatiale à la Star Trek, sur une planète lointaine et hostile. Mais comme c'est japonais, la randonnée se déroule à bord de gros robots gigantesques qui, au bout d'un moment, vont avoir la capacité de voler. Les personnages de Xenoblade Chronicles X sont moches, l'histoire centrale est à pleurer mais ça c'est pas grâve, il faut faire avec. L'univers, bon sang, lui, on ne l'oubliera jamais.

9) Mini Metro (Dinosaur Polo Club / Multi-formats)

Entre Undertale et Her Story, 2015 a été une bonne année pour les sensations indé. Mais Mini Metro est sans doute le plus cool puisque c'est un jeu d'apparence ultra simple de gestion de métros. Il est à tel point simplifié qu'il n'en a conservé que la charte graphique des plans, en aplat de couleurs. Evidemment, la logique des métros est beaucoup plus complexes, ce que Mini Metro se contente d'être, c'est un jeu accrocheur où l'on peut créer son fantasme absolu : un métro de Paris sans la ligne 13 ! Avouez que cela est tentant.

10) Super Mario Maker (Nintendo / Wii U)

Tout le génie de Nintendo compilé et surtout déconstruit pour l'offrir aux joueurs les plus créatifs, c'est le cadeau des 30 ans de Mario. Simple d'utilisation et limpide à exploiter, c'est le must des éditeurs de niveaux, quelque chose qui réussit à justifier son prix là où d'autres auraient sans doute proposé gratuitement ce même service. Après, il n'y a plus de secret, seuls ceux qui ont de l'imagination vont réussir à l'exploiter à sa juste valeur. Les autres vont pouvoir admirer le résultat. Quand on voit ses propres niveaux de Super Mario Maker, c'est aussi apprendre à mieux se connaitre.

À voir aussi sur konbini :