AccueilÉDITO

Le meilleur et le pire des reprises de "Wrecking Ball"

Publié le

par Lauriane Massoni

On le sait, vous en avez marre de Miley Cyrus. Mais pour une fois, on ne parlera pas de sa langue ni de ses clips mais juste des nombreuses reprises qui fleurissent sur le net depuis la sortie du single "Wrecking Ball". Panorama du pire et du meilleur.

Ne fais pas cette tête Miley, il n'y a pas que du mauvais.

Il y a quelques jours, les trois californiennes d'HAIM ont repris le single "Wrecking Ball" de Miley Cyrus dans le Live Lounge de BBC. Un synthé, une guitare, une batterie et la jolie Este pour poser sa voix. Quelques fausses notes au début, des instruments trop forts - ou un micro trop bas ? - mais les trois soeurs se rattrapent avec un petit pont sympathique en milieu de chanson.

Pour résumer, ce n'est pas la meilleure performance d'HAIM, ni la meilleure cover de Wrecking Ball que l'on pourrait entendre, mais ce n'est certainement pas la pire. Petite sélection de ce que l'on peut trouver sur le net.

"Miley on my mind, Miley Miley on my mind"

  • Bien évidemment, il y a tout d'abord l'inévitable version pour midinettes. Cette fois, c'est James Arthur, le dernier gagnant en date de la version britannique de The X Factor, qui s'y colle. Un piano, plein de trémolos et des yeux de chien battu. On trouve la même chose côté filles avec une version type High School Musical : une "star" préfabriquée en robe de bal de promo, un micro rétro, une touche de violon et un piano. Rien de catastrophique, rien de transcendant, on passe.

  • Plus intéressante, cette reprise country par le groupe The Gregory Brothers, connus pour leur série de vidéos "Songify This" qui transforme en chanson des vidéos virales comme la Bed Intruder Song ou le Double Rainbow. Pour "Wrecking Ball", ils nous offrent une version acoustique avec guitare et banjo, et c'est plutôt agréable.

  • King The Kid, qui semblent être les nouveaux Plain White T's, accompagnent leur version pop-rock d'une hilarante parodie du clip. Marcels et slips blancs, marteau et même gros ballon transformé en boule de démolition. Tout y est.

Pour les plus accros, il existe aussi une multitude de remix : une version reggae, une version trap, plein de versions dubstep et même une cover death metal. Et en bonus, juste pour le plaisir, Nicolas Cage déguisé en Miley.

C'est bon, vous l'avez bien dans la tête ? Ne nous remerciez pas.

On vous conseille également :

À voir aussi sur konbini :