Le meilleur des BO de Tarantino en 25 titres

Quelques jours après la disparition de Bobby Womack, Konbini a décidé de ressortir sa compilation des 25 meilleurs titres du cinéaste américain. 

Chez Quentin Tarantino, la bande-originale fait partie intégrante de l'équation sophistiquée de ses films. Le réalisateur est autant un DJ des images que des sons qu'il choisit en fonction de sa mise en scène et du thème du scénario.

Publicité

Et jamais il n'engagera un orchestre pour qu'une partition colle à un plan, une fusillade ou une voiture qui s'éloigne : c'est contraire aux principes d'un réalisateur qui, tout au long de sa carrière, a samplé pour mieux créer.

Dans une interview accordée au New York Times, Quentin Tarantino explique sa démarche, sa façon de faire :

J’ai une énorme collection de disques que je range dans une pièce spéciale à côté de ma chambre. Cela ressemble à la boutique d’un disquaire d’occasions, avec des posters et des bacs répartis par genres [...].

Quand je suis prêt à écrire un nouveau film, ou que je pense à une histoire et que je pars de zéro, je vais dans cette pièce et essaye de trouver de la musique pour le film – d’autres BO, des chansons, peu importe. Lorsque je trouve quelques morceaux, je me rapproche un peu plus de la concrétisation du film. Qui sait si ces deux ou trois chansons finiront dans le film? Mais cela me permet d’avancer.

Publicité

Boulevard de la Mort n'aurait pas la même saveur sans April March et son Chick Habit; Kill Bill sans Nancy Sinatra et son cultissime Bang Bang; Inglorious Basterds sans David Bowie et son Cat People (Putting Out Fire) juste avant de mettre le feu au cinéma de Shosanna Dreyfus; Pulp Fiction sans Son of A Preacher Man; Reservoir Dogs sans George Baker Selection et son Little Green Bag. Enfin, Jackie Brown n'aurait pas la même saveur sans son introduction dont la signature musicale provient de Bobby Womack : "Across 110th Street" de 1972.

De Johnny Cash, qui avait été employé dans son tout premier film intitulé My Best Friend's Birthday, à 2Pac et James Brown, réunis pour Django Unchained, retour sur les 25 meilleures chansons contenues dans les BO de Quentin Tarantino.

Publicité

-> À lire : NTM, Kendrick Lamar, 50 Cent : la soul de Bobby Womack dans le hip-hop

Par Louis Lepron, publié le 04/07/2014