Lauryn Hill par Ernie Pannicioli

Chanson étrange, contexte trouble : Lauryn Hill est de retour

La First Lady du hip-hop, Lauryn Hill est de retour avec une chanson originale, la première depuis 2010. Mais dès aujourd'hui, elle doit passer par la case prison.

Lauryn Hill par Ernie Pannicioli

Elle restera indéfiniment dans les mémoires collectives (pour ceux qui portent le hip-hop au coeur) comme le symbole d'un âge d'or et d'un groupe mythique. Avec les Fugees, Lauryn Hill a fait bien plus que sortir un (et unique) disque légendaire. Elle a marqué de son empreinte l'histoire du rap, elle qui se distinguait par une voix si douce et un flow si aiguisé.

Publicité

Lauryn Hill : l'absence prolongée

Publicité

Sauf que depuis "l'après Fugees" et son premier album The Miseducation of Lauryn Hill, tout s'est un peu déréglé. Ne reste de cette période dorée que disques poussiéreux et posters flétris. Et la vérité, c'est que l'on doutait que la chanteuse ne ressorte quoi que ce soit de neuf, elle qui brille par son absence musicale depuis 2010.

Lauryn Hill

Et les dernières semaines, ce n'est pas l'habileté de sa diction mais bien le gouffre abyssale de son compte en banque qui a fait la une des médias musicaux. On a en effet appris que la chanteuse, aux prises avec la justice, n'avait pas payé d'impôts entre 2005 et 2007 et devait la coquette somme plus d'un million de dollars au fisc américain.

Publicité

C'est dans ce contexte tourmenté que la native de South Orange dans le New Jersey a signé un deal avec Sony pour un montant de 1 million de dollars d'après la presse, un peu plus d'après la chanteuse, juste retour des ventes "titanesques" du seul album de The Fugees, The Score. Imbroglio, imbroglio.

Et on voit aujourd'hui la couleur de son travail. Musical.

Le retour contraint

Alors qu'aucun disque ne devait sortir avant des mois, Lauryn Hill en a en décidé autrement. Un single, "Neurotic Society", le premier depuis 2010, a été sorti dans l'urgence en raison de l'injonction légale qui lui est faite.

Publicité

L'intéressé commente ainsi sur son Tumblr :

Voici un lien pour écouter une chanson que j'ai été obligé de sortir immédiatement en raison d'une date qui m'a été imposée par la loi.

Et c'est avec une émotion non dissimulée mais aussi un peu d'inquiétude que l'on clique fébrilement sur cette bouteille à la mer publiée par la chanteuse. Et passées les premières notes, l'étonnement est de mise. Un flow supersonique qu'on ne lui connaissait pas, une orchestration un peu bizarre pour un résultat brouillon qui ne sied pas à l'image doucereuse et studieuse que l'on avait de l'artiste.

D'autres sorties sont à attendre. Car en plus d'avoir signé, Lauryn Hill serait "l'égérie" d'une nouvelle division que Sony souhaiterait développer, Observe Creation Music, avec probablement un album à la clé, le premier depuis le MTV Unplugged de 2001

Case prison

Sauf que la justice américaine en a décidé autrement. Malgré un paiement de dernière minute à hauteur de 970.000$, Lauryn Hill qui risquait initialement une peine maximale d'un an d'emprisonnement, a été condamnée à trois mois de prison ferme auxquels s'ajoutent trois mois de liberté surveillée à domicile.

On vous conseille également :

Article mis à jour le 7 mai / Source : NME

Par Tomas Statius, publié le 06/05/2013

Copié

Pour vous :