La culture est la grande laissée-pour-compte des journaux télévisés

En 2017, les sujets culturels n’ont représenté que 7 % des sujets d’actualité à la télé.

(© TF1)

Cantonnés aux dernières minutes des journaux télévisés, les sujets culturels permettent de ponctuer d’une note plus enjouée une actualité souvent pesante. Précédant le générique, elle doit injustement se contenter de l’attention déjà dissipée des téléspectateurs. Et cela n’est vraisemblablement pas près de changer.

Publicité

Selon une étude comparative publiée par Ina STAT, qui analyse les programmes des six chaînes nationales hertziennes (TF1, F2, F3, C+, Arte et M6), la culture ne représenterait aujourd’hui que 7 % de l’offre globale d’information. Le nombre de sujets à lui être consacré serait ainsi 30,3 % moins importants qu’en 2013 (où la culture était la star de 7 sujets par jour, soit 2 678 sur l’année), accusant une perte de près d’un tiers en seulement cinq ans. En 2010, elle représentait 9,8 % de l’offre totale d’information.

On note tout de même des divergences selon les chaînes et les thématiques abordées. Ainsi, M6 est la plateforme la plus sensible à la culture. Elle prend ainsi la tête du classement des chaînes accordant le plus d’espace/de temps à la rubrique "Culture/Loisirs" au sein de leurs JT (devançant TF1, première il y a cinq ans, et dans l’ordre : France 2, Arte, France 3 et Canal+). Comme le souligne Télérama, il s’agit d’un constat décevant pour un service public encore à la traîne, mais qui peut être tempéré par le fait que les chaînes publiques présentent à côté de solides programmes dédiés à la culture.

Concernant les thèmes, le cinéma demeure l’art le plus plébiscité : il représente 31 % des sujets culturels (en raison notamment des nombreuses sorties cinéma et du Festival de Cannes, évènement cinématographique le plus médiatisé), contre 17 % pour la musique et 10 % pour les arts du spectacle. La littérature souffre quant à elle d’un manque de visibilité, affichant un score décevant de 5 %. La télé a ses priorités.

Publicité

Par Marie Jaso, publié le 20/03/2018

Pour vous :