Kendrick Lamar annonce la couleur de son "très urgent" prochain album

Après avoir souligné les problèmes touchant sa communauté sur To Pimp a Butterfly, Kendrick Lamar compte davantage rapprocher les siens dans un prochain album imminent.

Sur To Pimp a Butterfly, son troisième album sorti il y a deux ans maintenant, il établissait un constat amer en pointant de la plume les problèmes de société frappant sa communauté, dans le but de les résoudre. Cette fois, et après avoir un peu soufflé avec son album-compilation Untitled Unmastered (2016) composé d'anciens enregistrements, Kendrick Lamar compte se rapprocher davantage des siens, apporter des solutions et faire bouger le système, sur un prochain disque "très urgent" face à la situation actuelle.

À voir aussi sur Konbini :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

C'est dans les colonnes de T Magazine, dont il fait la couverture, que le rappeur de Compton s'est confié. Il y dévoile les grandes lignes qui construiront le projet, toujours aussi engagé. Les récents événements, entre violences policières accrues et élection de Trump, ont conduit Kendrick Lamar à écrire plus tôt que prévu ce qui sera un livre ouvert dont la dernière page ne sera close qu'après avoir mûri une réflexion sur l'après : en somme, on est toujours dans la merde les gars, ok, mais ne nous lamentons pas. De nos mentalités à nos vies, faisons bouger les choses, en nous appuyant sur des forces majeures telles que l'amour et la spiritualité.

kendricktmag

T Magazine)

 

"Maintenant que les caprices ont disparu au cours des derniers mois, mon objectif est de me rapprocher de ma communauté et des autres communautés dans le monde, revenir aux bases. Sur To Pimp a Butterfly, il s'agissait de résoudre un problème. Je suis dans une situation qui me pousse à ne pas combattre un problème de plus.

Nous vivons à une époque où l'on exclut une composante essentielle de ce l'on appelle la vie : Dieu. Personne n'en parle parce qu'il est presque en conflit avec ce qu'il se passe dans le monde quand il s'agit de politique, du gouvernement, du système."

Publicité

"Apprendre à accepter, et ne pas fuir"

Imaginant le fait d'avoir un enfant dans le monde d'aujourd'hui, il poursuit :

"Voilà ce qu'il se passe dans mon esprit en tant qu'écrivain. Un jour, je pourrais avoir une petite fille. Elle grandira. Elle sera une enfant que j'adore, que j'aimerais toujours, mais elle atteindra un palier où elle commencera à expérimenter des choses.

Elle dira ou fera des choses que vous ne pourrez pas cautionner, mais ce sera la réalité, sa réalité, et vous savez qu'elle finira toujours par s'y rendre. Ça sera troublant, mais vous devrez l'accepter. Vous devez l'accepter et avoir vos propres solutions pour savoir comment gérer les mesures que vous prendrez par rapport à ça."

Une manière de dire que cette fois, en plus d'encaisser et accepter les choses, il ne faut pas les fuir :

Publicité

"Quand je dis 'petite fille', il s'agit de l'analogie d'accepter le moment où celle-ci grandit. Nous aimons les femmes, nous apprécions leur compagnie. À un moment donné dans le temps, je peux avoir une petite fille qui grandit et me parle de ses engagements avec un autre partenaire de vie, des choses que la plupart des hommes ne veulent pas entendre. Apprendre à accepter, et ne pas fuir, voilà ce que je veux que cet album fasse ressentir."

Kendrick Lamar est donc en studio, avec, entre les mains, un prochain album qui risque une nouvelle fois de heurter et faire bouger les mentalités.

Par Rachid Majdoub, publié le 02/03/2017

Copié

Pour vous :