Une mixtape, une Boiler Room : le plein de Kaytranada

Faste journée pour le Canadien Kaytranada avec la parution d'une mixtape "beat" ainsi que d'une performance enregistrée lors d'une Boiler Room à Montréal. 

Kaytranada : une mixtape instrumentale...

En appelant plus au Donuts de la légende J Dilla qu'à ce qui se fait actuellement, la présente sortie du beatmaker Kaytranada intitulée Instrumental Hip Hop Is Dead est une collection de productions originales signées de la main du producteur canadien (aucune liste de chansons n'est disponible mais la description de la piste ainsi que la couleur de certains passages nous indiquent clairement cette direction).

À noter que la mixtape est "soutenue" par le magazine américain Hypetrak, qui mine de rien a plus d'un producteur talentueux dans son escarcelle (il avait déjà soutenu le précédent projet de l'Australien Ta-Ku). Comble de bonheur, elle est disponible en téléchargement gratuit.

Publicité

Pour le reste on y retrouve des bouts de chansons, des morceaux de choses éparses, Jay Z ou Missy Eliott, la voix de Notorious B.I.G ;  en bref un peu tout ce qui fait la culture et donc d'une certaine manière la singularité d'un producteur. Kaytranada est un mec qui compte aujourd'hui, que ce soit dans le hip-hop (on pense à sa fructueuse collaboration avec Espiiem mais également à son groupe de rap The Celestics) ou la musique électronique. Il va falloir s'en souvenir.

...et une Boiler Room

Plus qu'une "tape", ce jeudi est marqué par l'affluence de matériel en provenance du producteur. Et pas que de l'enregistrement studio mais aussi du live.

Publicité

Car le 27 septembre dernier, Kaytranada jouait à domicile. À Montréal, lors d'une soirée Boiler Room, il était tête d'affiche. Dans la capitale canadienne, il a passé de bons disques et fait "bouncer" les badauds qui se massaient ce soir-là  autour de ses platines. À écouter forcément, avec ou sans l'image. C'est selon.

Par Tomas Statius, publié le 19/12/2013

Copié

Pour vous :