AccueilÉDITO

Josh Homme : "Jay-Z est un poseur"

Publié le

par Théo Chapuis

Josh Homme est le cofondateur et batteur des Eagles of Death Metal.

Josh Homme ne semble pas avoir gardé un excellent souvenir de sa prestation au festival de Jay Z, le Made In America Festival. Voilà pourquoi.

Alors comme ça, Jay-Z est un poseur ? Tu m'en diras tant, Josh...

Rappeur, homme d'affaires et même (hum.) artiste contemporain... depuis 2012, Jay Z est également organisateur de festival. C'est bien Shawn Carter qui gère l'organisation du tout neuf Budweiser Made In America Festival, un festival de musique se déroulant à la fin de l'été dans la ville de Philadelphie.

Cette année, il a eu lieu les samedi 31 août et dimanche 1er septembre. Avec une programmation éclectique brassant rock, pop, hip-hop et electro, l'évènement prend tellement d'ampleur que lorsqu'il s'agit de réaliser un documentaire sur la fête, Jay Z se paye Ron Howard pour réaliser le tout.

La programmation comprend des poids lourds du rap tels Public Enemy et A$AP Rocky, les fiertés nationales de l'electro pop Phoenix, les indétrônables rois du rock industriel Nine Inch Nails, la star Beyoncé et tant d'autres artistes tous très en vue. Parmi eux : les Queens Of The Stone Age. Et selon leur leader Josh Homme, le festival n'a pas été une partie de plaisir. Indiscrétions ci-dessous.

Jay Z au bureau.

"Si tu ouvres mon sac, on ne joue pas"

En entretien dans le Strombo Show avec la radio CBC Radio 2, le chanteur des Reines de l'Âge de Pierre a évoqué son passage au festival de Philadelphie. Il a alors vidé son sac, chargeant Jay Z personnellement : "Ce mec est un poseur, vous savez. Il a fait fouiller les groupes à leur arrivée". Voulant rester fidèle à sa réputation de rockeur bad ass, Homme a déclaré avoir posé un ultimatum au garde de sécurité : "Je l'ai juste averti : "si tu ouvres mon sac, on ne joue pas". Alors je suppose que c'est plus ou moins à toi de voir si on joue ou pas ce soir"".

Mais Jay Z n'est pas qu'un organisateur de concerts un peu parano, il est aussi un businessman averti. Or, lorsque le rappeur exige des rockeurs qu'ils acceptent de poser aux côtés d'une bouteille de champagne Ace Of Spades, c'en est trop pour Josh Homme : "Je me suis dit "ce n'est pas un cadeau, c'est un outil marketing". Je l'ai brisée parce que j'ai trouvé cette attitude grossière", a commenté Homme, avant d'ajouter, apparemment sans direction particulière : "si tu essayes de fouiller mes gars, tu peux aller te faire foutre". Word.

Arrogance ordinaire

Évidemment, l'histoire ne raconte pas si Josh Homme a tenu pareille attitude face à Jay Z ou bien s'il s'est plié aux exigences du rappeur, ni s'il a finalement laissé le garde fouiller son sac, ni s'il a vraiment brisé la bouteille de champagne avant de la boire - même si on sait que le monsieur est plutôt branché vodka.

Ce qui est certain, c'est que le leader de QOTSA a senti son énorme ego meurtri face à Jay Z. Et des deux hommes, il est difficile à dire lequel des deux est le moins modeste. Le rocker et le rappeur viennent d'une culture et d'un endroit des États-Unis différent. Seul les lie le culte du self-made man si typiquement américain, celui qui fait les fortunes mais qui forge aussi une arrogance ordinaire, propre à ceux qui ont pris leur revanche sur la vie. Finalement, ce festival porte bien son nom.

L'interview est disponible à l'écoute sur SoundCloud. Exit les gossips, place à la musique : pour déguster l'entière prestation des QOTSA au Made In America Festival, c'est gâce au Tube et c'est ci-dessous.

QOTSA - Made In America Festival 2013

On vous conseille également :

À voir aussi sur konbini :