AccueilCinéma

J.K. Rowling défend le choix de Johnny Depp dans Les Animaux fantastiques 2

Publié le

par Marie Jaso

(© Warner Bros. France)

Le choix de l’acteur américain – accusé de violences conjugales par le passé – fait polémique, mais J.K. Rowling s’est enfin exprimée à ce sujet.

(© Warner Bros. France)

Si la présence de Johnny Depp au casting du sequel des Animaux fantastiques – décriée par de nombreux fans de la saga Harry Potter – a été précédemment défendue par le réalisateur David Yates, la position de J.K. Rowling était très attendue. La romancière britannique – et autrice des scénarios des deux volets – est sortie de son silence ce jeudi 7 décembre, à travers un communiqué publié sur son site officiel :

"Quand Johnny Depp a été choisi pour jouer Grindelwald, je me suis dit qu’il serait incroyable dans le rôle. Cependant, au moment où il a tourné son caméo pour le premier film, des histoires à son propos sont sorties dans la presse et cela m’a profondément préoccupée, ainsi que toutes les personnes impliquées dans la franchise.

Les fans d’Harry Potter ont des questions et des inquiétudes légitimes concernant notre choix de maintenir Johnny Depp dans le rôle. Comme David Yates, longtemps réalisateur sur la saga originelle, l’a déjà dit, nous avons naturellement envisagé de recaster le rôle. Je comprends que certains soient surpris et énervés par le fait que ça n'ait pas eu lieu.

L’énorme communauté bienveillante qui a grandi autour d’Harry Potter est l’une des plus grandes joies de ma vie. L’impossibilité de parler ouvertement de ce problème avec mes fans a été difficile pour moi, frustrant et parfois douloureux.

Cependant, les accords signés par deux personnes dans le but de protéger leur vie privée, après avoir tous deux émis le souhait d’avancer, doivent être respectés. De ce que nous comprenons des circonstances, les cinéastes et moi sommes non seulement à l'aise avec l’idée de conserver notre casting original, mais également très heureux d’avoir Johnny dans un rôle majeur du film.

J’ai adoré écrire ces deux premiers scénarios, et j’ai hâte que les fans découvrent Les Crimes de Grindelwald. J’accepte l’idée que certains ne seront pas satisfaits de notre choix pour le rôle-titre. Cependant, notre décision ne doit pas être dictée par la majorité. Que ce soit dans le monde fictionnel ou réel, nous devons tous faire ce qui nous semble juste."

Une position vivement critiquée sur les réseaux sociaux, notamment par l’actrice Amber Heard elle-même, qui avait porté plainte contre Johnny Depp en 2016 pour violences conjugales. Cette dernière accuse J.K. Rowling d’avoir sorti ses propos de leur contexte dans le but de se justifier. Dans le communiqué commun que le couple a publié après leur divorce, il est en effet bien précisé que la plainte de l’actrice n’était pas calomnieuse.

À voir aussi sur konbini :