AccueilÉDITO

Les jeux vidéo en ligne favoriseraient les bonnes notes à l'école

Publié le

par Juliette Geenens

En revanche, les réseaux sociaux seraient facteurs de moins bons résultats scolaires.

Apparemment, on peut faire un lien entre les jeux en ligne et les résultats scolaires. (© Minecraft/Notch/Mojang)

Pour une fois, il n'est pas question de faire le lien entre violence et jeux vidéo (ouf !). Une étude australienne a démontré que les enfants australiens qui jouent plus souvent aux jeux vidéo en ligne auraient de meilleures notes en mathématiques, en sciences et en lecture, que ceux qui passent plus de temps sur les réseaux sociaux.

Un chercheur de l'Institut royal de technologie de Melbourne, Alberto Posso, a tenté de faire le lien entre les compétences scolaires de jeunes de 15 ans et leur activité sur Internet, en se fondant sur les données de tests du Programme international de l'OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA), réalisés en Australie en 2012.

Et selon les résultats de l'enquête d'Alberto Posso, la façon dont les ados utilisent Internet a bel et bien des conséquences sur leurs performances à l'école. En introduction, l'étude explique :

"Plus les élèves consacrent du temps aux réseaux sociaux, plus leurs compétences et leurs connaissances en mathématiques, en lecture et en sciences sont faibles. Cependant, jouer en ligne aurait un effet positif sur ces résultats."

Ce ne sont pas les réseaux sociaux en soi qui rendraient les enfants moins performants (du moins, d'après l'étude), mais le temps qu'ils passent dessus ne leur permettraient pas de développer les compétences apprises en classe. Seconde possibilité, ces étudiants auraient déjà des difficultés dans ces matières et préfèreraient alors se socialiser en ligne.

Des jeux en ligne, d'accord, mais lesquels ?

Pour les jeux vidéo, le raisonnement n'est pas le même. Alberto Posso a observé que les jeux en ligne forcent les jeunes joueurs à avoir recours à certaines facultés enseignées en cours de math, de lecture et de sciences.

Mais d'après le professeur associé de psychologie biologique à l'université de Bath, Pete Etchells, cette étude est incomplète. "C'est intéressant que l'étude montre une corrélation positive entre les performances académiques et les jeux en ligne, commente-t-il au Guardian, le lundi 8 août. Mais nous avons d'abord besoin de mieux comprendre comment et pourquoi les gens jouent aux jeux vidéo, avant de savoir ce que la corrélation signifie réellement."

Le souci avec cette étude est que l'on ignore totalement à quel genre de jeu s'adonnent les adolescents de l'enquête. Alberto Rosso mentionne des recherches antérieures consacrées à cette thématique, dans lesquelles il est question de jeux d'aventure et de stratégie, sans plus de détails. Il ajoute néanmoins : "Quand vous jouez à des jeux en ligne, vous résolvez des puzzles pour avancer au niveau suivant."

Reste à savoir s'il est question de Candy Crush ou de Minecraft.

À voir aussi sur konbini :