AccueilÉDITO

Son jeu vidéo tarde à sortir, il reçoit des menaces de mort

Publié le

par Juliette Geenens

Le créateur de No Man's Sky a reçu, dimanche 29 mai, des menaces de mort parce la date de sortie du jeu a été décalée de juin à août prochain. 

Dans les jeux vidéo, ce n'est pas grave de menacer et de tuer des trucs, mais dans la vraie vie ça ne se fait pas. (© No Man's Sky/ Sony Interactive Entertainment/ Hello Games)

Tout va bien dans le monde des jeux vidéo ? Pas vraiment, non. Ce dimanche 29 mai, The Verge rapporte que le studio de développement Hello Games a reçu des menaces de mort pour avoir reporté la date de sortie du jeu No Man's Sky, grandement attendu par les fans.

La situation paraît absurde, elle est pourtant très sérieuse. Les équipes de développement de No Man's Sky ont prévenu que le jeu de conquête spatiale ne pourrait finalement pas sortir en juin prochain, contrairement à ce qui avait été annoncé l'an dernier, du moins sur PS4. Et pour cette raison, le créateur du jeu, Sean Murray, a reçu plusieurs menaces de mort.

"J'ai reçu une tonne de menaces de mort cette semaine, mais ne vous inquiétez pas, Hello Games ressemble à la maison de Maman j'ai raté l'avion. #ChâteauFortD'Oreiller." 

La sortie de No Man's Sky a donc été reportée en août 2016. Apparemment, pour certains joueurs un peu sanguins, attendre deux mois c'est beaucoup trop long. Même le journaliste Jason Schreier, du site spécialisé dans la culture geek et les jeux vidéo Kotaku, a reçu un message sur Twitter particulièrement flippant. Il n'a évidemment rien à voir avec le retard qu'a pris la production du jeu. Mais il semble qu'un règlement de compte a lieu entre une petite communauté de lecteurs et le journaliste. Kotaku est réputé pour son ton parfois sarcastique et cela ne plaît pas à tout le monde. L'annonce du décalage de la date de sortie de No Man's Sky serait la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, pour l'utilisateur @BeachClashersMDR, qui semble avoir beaucoup de choses à reprocher à Jason.

"Ton petit article sur le report de la sortie de No Man's Sky m'a donné envie de te détester de toute mon âme. C'est la seule chose pour laquelle je vis, et toi tu viens écrire des conneries sur ce retard. Plutôt que de visiter Londres, un de ces quatre dans le mois, je pense que je vais passer te faire coucou et te casser la gueule. Tu penses que tu peux te débarrasser de ça comme ça aussi facilement ? Te foutre de la gueule de notre page Reddit aussi ? J'ai l'impression que tu as envie de mourir. On te trouvera. Crains humain. On vient pour toi." 

Charmant.

Il n'y a pas de bonne raison de menacer les gens

Certes, No Man's Sky a l'air d'être un jeu génial. Oui, il a été annoncé depuis deux ans, et oui, l'impatience se fait sentir. Il a d'ailleurs remporté l'an dernier le prix du jeu le plus attendu pour 2016 aux Game Awards 2015, à Los Angeles. Mais menacer de mort un créateur de jeux vidéo, qui travaille sûrement sans relâche pour sortir un produit de qualité qui plaira au plus de gens possible, n'est pas une bonne idée.

D'abord, parce que cela ne changera rien au retard qu'a pris le jeu pour être terminé. Ensuite parce que, très souvent, les internautes qui se plaisent à cracher leur venin sur Internet sont en général de simples rageurs, peu intimidants, cachés derrière un écran. Enfin, parce qu'envoyer des menaces de mort, même en ligne, est interdit et puni par la loi. En France, par exemple, le tarif s'élève à trois ans de prison et à 45 000 euros d'amende.

À voir aussi sur konbini :