Jai Paul nie avoir sorti un nouvel album

Jai Paul a dévoilé Jai Paul. Un album éponyme pour des chansons passées par le studio.

jai paul

Trois ans après ses premières démos, Jai Paul dévoile enfin un premier album. Derrière ce nom, un britannique, londonien de scène, qui a pris l'habitude de diffuser ses bidouillages électro. En 2009, il se fait connaître avec un titre "BTSTU" qui commence par un joli "Don't fuck with me". Puis en mars 2012, "Jasmine" déboule. Pitchfork nomme la composition "best new track" et compare sa teneur au "Something About Us" des Daft Punk. Rien que ça.

Publicité

Il était donc certain, après qu'un petit malin avait rassemblé toutes les démos du compositeur dans une "mixtape" gratuite, que Jai Paul était attendu au tournant. Et voici Jai Paul. Il contient 16 chansons et colle parfaitement à l'univers foutraque de l'Anglais. Pour autant, on notera une petite déception : la production sombre et vrombissante de la démo "Jasmine" devient dans cet album plus lisse, presque superficielle. Comme si la voix avait pris le dessus.

Mise à jour :

Selon Jai Paul en personne, qui l'a affirmé sur Twitter, "les démos qui ont été téléchargées sur bandcamp ne viennent pas de moi, ce n'est pas mon premier album. S'il vous plait, ne l'achetez pas. Un communiqué parviendra bientôt".

Capture d'écran Twitter

Publicité

Le journaliste de Dazed Digital journalist Owen Myers a tweeté sur un courrier que lui a envoyé Jai Paul. Le compositeur britannique lui a affirmé qu'il s'agissait d'une "fuite illégale". Et comme le précise Fact Magazine, il se pourrait que quelqu'un profite des 7 livres demandés pour chaque album vendu.

Aux dernières nouvelles, Owen Meyers de Dazed Digital a affirmé que les chansons avaient été illégalement mises sur Internet à cause du vol du portable de Jai Paul. Il se pourrait donc que certaines chansons, bien qu'elles aient été produites par Jai Paul en personne, ne soient pas des versions définitives.

Publicité

On vous conseille également :

Article mis à jour le 15 avril à 15 heures.

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 15/04/2013

Copié

Pour vous :