Jack White rembourse les dettes d'un temple franc-maçon

Jack White a déboursé 142.000$ pour éponger les dettes du temple maçonnique de Détroit. Celui-ci a rebaptisé son théâtre du nom du chanteur.

Jack White, ce philanthrope.

Inespéré. Alors qu'il cumulait une dette de 142.000$ (environ 109.000€), le temple maçonnique de Détroit s'est vu sauver par un philanthrope inattendu. Jack White, qui a d'abord souhaité rester anonyme, s'avère être celui qui a payé la dette de l'édifice.

Publicité

Les liens du chanteur avec le lieu étaient toutefois établis. Originaire lui-même de Détroit, on sait grâce à Detroit Free Press que sa mère y travaille et qu'il avait l'habitude de fréquenter le lieu alors qu'il était plus jeune. Par ailleurs, il a aussi donné plusieurs concerts là-bas avec la formation qui l'a fait connaître, les White Stripes.

Un Jack White Theater

Pas ingrate, l'administration du lieu a décidé de renommer le théâtre de plus de 5.000 places niché à l'intérieur de la bâtisse du nom du guitariste de génie, le baptisant désormais le Théâtre Jack White, ou Jack White Theater en version originale. Le président de l'association du temple maçonnique de Détroit a ainsi déclaré : "Le don de Jack n'aurait pas pu venir à un meilleur moment et nous lui sommes éternellement reconnaissants. Sa générosité et sa loyauté inflexible à ce bâtiment historique et à ses racines à Détroit sont appréciés au-delà des mots".

Construit en 1924, le temple maçonnique de Détroit est un édifice colossal. Il comporte trois auditoriums, deux salles de bal, un gymnase, une piscine, une salle de bowling, une autre de billard... Le bâtiment comporte 14 étages, mesure 64 mètres et comporte, en tout, 1037 pièces.

Publicité

On vous conseille également :

Par Théo Chapuis, publié le 05/06/2013

Copié

Pour vous :