AccueilÉDITO

Instaweek #14 : la dure réalité de la vie illustrée en images

Publié le

par Juliette Geenens

Chaque semaine sur Konbini, on met en lumière un compte Instagram qui nous plaît particulièrement. Celui de Jake Like Onions nous a bien fait rire avec ses dessins dépressifs, gorgés d'humour un peu noir. 

(© Jake Likes Onions / Instagram)

"Je suis un maigre et pâle adulte de 28 ans." Voilà comment se présente Jake Thompson, publicitaire dans la vie, et dessinateur de BD sur Instagram, sous le nom de Jake Likes Onions (@jakelikesonions). Domicilié à Minneapolis (Minnesota), Jake a conquis une partie d'Internet avec ses dessins drôles mais foncièrement noirs et déprimants. Son univers ressemble un peu à celui des illustrateurs de Cyanide and Happiness, mais la particularité de Jake est sa façon de créer la surprise, en abordant des thèmes fatalistes, pour un résultat qui fait rire, mais aussi réfléchir. Jake tourne en dérision la dure réalité de la vie, pas toujours rose. Un façon de se protéger lui-même de la déprime et de la tristesse.

Konbini | Pourquoi avoir décidé de créer un compte ? 

Jake Likes Onions | J'ai toujours fait de la bande dessinée. Instagram m'offre simplement l'opportunité d'élargir mon audience. Je ne m'attendais pas à ce que mon compte ait le succès qu'il a aujourd'hui.

Pourquoi faire des dessins à la fois drôles et fatalistes ?

Je pense qu'ils sont une expression de ma façon de voir la vie en général. Je déprime facilement. Cela m'arrive de rester bloquer sur des pensées et des choses qui me rendent tristes. Mais il y a beaucoup d'humour dans la tristesse, et c'est ce qui inspire mes dessins, ceux que je préfère en tout cas.

De quelle image es-tu le plus fier ? 

Celle-ci. La blague est marrante, et vraiment pertinente. Mais ce que je préfère, ce sont la petite voiture de flics des années 1970 et l'uniforme que portent les policiers.

Quels sont les artistes qui t'influencent ? 

J'aime la violence et le charme des Monty Python, et je vénère ce grand sage de la BD qu'est Gary Larson.

Quel est ton compte Instagram favori ?

j'ai récemment eu un coup de cœur pour @astron. C'est une sorte de science-fiction bizarre et de l'art horrifique. J'adore ça ! Mais @poorlydrawnlines, alias Reza, est probablement mon compte préféré. Reza a vraiment une écriture unique.

"Eh bien, ce n'est pas le manteau le plus chaud, mais il est stylé.
– Il semblerait qu'il soit mort de froid.
– Bordel, il a malgré tout l'air stylé !
– Ouais." 

rejection is out there #drawing #sky #love #plop

Une photo publiée par jake likes onions (@jakelikesonions) le

"Attends, Fred ! Le mec là-bas a l'air vachement mieux." 

"Tu as encore laissé la porte ouverte, t'as grandi dans une ferme ou quoi ?
– Oui, Steve.
– Et à chaque fois que tu dis ça, j'ai l'impression d'être une merde."

"La vie… est faite de petits plaisirs… comme du porno sur son smartphone." 

"Ce lait est périmé depuis hier / Mais ça devrait aller, non ? Ça devrait aller… / Aaah."

"Manger un hot-dog sans me mettre du ketchup partout."

"Je ne te laisserai jamais partir, Jack." 

"Plus chaud. Plus chaud. Plus chaud. La perfection."

Si les plantes pouvaient parler aux bébés : "Tu sais, tes parents sont à peine capables de me garder en vie. […] Mais je suis sûre que tu t'en sortiras bien."

"Arrête, bordel. Arrête de te mettre à l'horizontale." 

"Oh mon Dieu, quelque chose est en train de se passer. / L'Internet pourra me dire ce qu'il faut en penser. / Ce truc est nul. / Ce truc est nul !!!"

"C'était un high-five un peu nul.
– Ouais.
– Tu veux réessayer ?
– Non." 

À voir aussi sur konbini :