Les festivals d’été sont incontestablement plus présents dans la partie nord de la France. (Détail infographie Télérama).

Infographie des festivals d'été 2013

Comme l'an passé, Télérama a tiré le bilan des festivals d'été dans une superbe infographie, rendant bien compte de ce nouveau passe-temps favori des Français l'été : s'encanailler devant des concerts de rock, des bottes en plastique aux pieds et un gobelet de bière tiède à la main.

festivals

Les festivals d'été sont incontestablement plus présents dans la partie nord de la France. (Détail infographie Télérama).

Ils nous avaient déjà fait ce coup, superbe, l'année dernière. Après un été entier passé à se déhancher dans tous les évènements musicaux en France, il est l'heure de dresser le bilan. Le magazine Télérama dresse une infographie de qualité sur le résultat d'une saison de rock, de chanson, de rap, de metal, de pop, d'electro... bref, de musique.

Publicité

Les Vieilles Charrues au top devant Solidays et les Eurocks

Publicité

L'infographie de l'hebdomadaire, titrée "Bilan des festivals d'été 2013, rock, chanson, electro", s'intéresse aux 33 festivals de l'été les plus importants dans l'Hexagone. Comme d'habitude, c'est le festival des Vieilles Charrues qui monte sur la première marche du podium en terme de fréquentation. Mais avec 208.000 tickets vendus, l'évènement de Carhaix, Finistère, voit sa fréquentation chuter de 15% : 244.000 personnes fréquentaient le festival en 2012.

Pas de surprise non plus concernant la deuxième place, squattée aussi depuis des années par Solidays, qui culmine à 170.000 tickets vendus et fait mieux que la précédente édition, dont les ventes de billets s'élevaient à un total de 163.000. Sur la troisième marche du podium, les cultes Eurockéennes, qui voient aussi leur total de locations prendre un coup de boost par rapport à l'an passé pour atteindre les 127.000 tickets vendus, face à 100.000 pour l'édition précédente - et dépasser les Francofolies et Rock En Seine, respectivement à 120.000 et 118.000 festivaliers séduits.

Mais l'infographie ne s'intéresse pas qu'au nombre total de festivaliers. Mais aussi aux fluctuations de fréquentations. Sachez, par exemple, que le Sonisphère a connu un bond de fréquentation de 293% (!) en 2013. Par contre, ce sont les Voix du Gaou qui se sont effondrées avec une fréquentation en baisse de 27%.

Publicité

Asaf Avidan est le plus sollicité

Place aux artistes les plus programmés de l'année. Si en 2012, les chouchous des organisateurs se nommaient Shaka Ponk (13 dates), Orelsan (12 dates), Dionysos (11 dates) et C2C (9 dates), les noms des artistes les plus sollicités cette année sont bien différents : Asaf Avidan (12 dates), Woodkid (11 dates), Wax Tailor (9 dates), The Hives, La Femme et Vitalic (tous trois 8 dates) sont de loin ceux que vous aviez le plus de chances de croiser au détour d'une scène cet été. Aussi, si la majorité des plus présents sont originaires de l'Hexagone, l'artiste le plus programmé de 2013 est israélien.

L'infographie confirme aussi la tendance pressentie : les festivals d'été attirent de plus en plus. 2.012.080 festivaliers au total en 2011, puis 2.054.800 en 2012... finalement, en 2013, ce sont 2.191.000 tickets qui ont été vendus. À noter que le prix moyen du jour de festival a reculé par rapport à l'an passé : 38,94€ contre 40€ en 2012. Par contre, le festival le plus cher reste le Hellfest, accomplissant même un bon par rapport à l'an passé où il recevait déjà cette triste récompense : de 66€ en 2012, son pass journée a bondi à 75€. Les voies de Satan sont impénétrables...

Ci-dessous, l'infographie de Télérama, à cliquer pour apprécier en grand format.

Publicité

Infographie des festivals d'été 2013, à cliquer pour apprécier en grand. (Crédits : Télérama).

 

Par Théo Chapuis, publié le 04/09/2013

Copié

Pour vous :