En images : après le hoverboard, découvrons le hoverpark de Lexus

Alors que le constructeur japonais Lexus a dévoilé hier un prototype de hoverboard, un journal espagnol a découvert le skatepark prévu pour l'accueillir.

IMG_35491

Publicité

À chaque jour son information futuriste : il y a quelques jours, le constructeur automobile de luxe Lexus nous balançait sans prévenir un prototype de hoverboard actuellement en phase de test à Barcelone et lançait du même coup une grosse opération de teasing. Dans la foulée, le journal espagnol El Patin a annoncé avoir trouvé l'emplacement du skatepark, encore en cours de construction, qui apparaît dans la courte vidéo postée hier et qui servira de décor pour la (probable) prochaine vidéo de Lexus.

Situé a Cubelles, une localité balnéaire à 60 kilomètres de Barcelone, le skatepark hoverpark serait "en construction depuis un mois" et le site serait "surveillé 24h/24", selon le journal espagnol. Néanmoins, en escaladant les hauts grillages opaques qui entourent le lieu, les journalistes ont pu observer ce qu'il s'y passe... et ramener quelques photos. Et l'hypothèse que nous soulevions dans l'article accompagnant la vidéo est malheureusement juste : oui, l'hoverboard de Lexus existe, mais il ne fonctionne que sur des surfaces métalliques.

Une piscine, sérieusement?

La future publicité de Lexus, dans laquelle on verra certainement un skater - selon El Matin, le britannique Ross McGouran, qui aurait également dessiné le park - se déplacer sur les modules, s'apparentera donc à un tour de magie: point de béton mais des panneaux de bois enduits d'une fine couche de béton, dissimulant un rail métallique. Un circuit, en somme. Et, dans un clin d'oeil à la scène de Robert Zemeckis, une piscine à traverser.

Publicité

Sur un skate volant. Une fois la vidéo publiée, il ne restera plus qu'à espérer que Lexus propose au public d'essayer son produit (moyennant finances, forcément). Dans le cas contraire, développer un hoverboard fonctionnel, le parc qui va avec et en refuser l'accès au public serait d'un sadisme sans bornes.

2

IMG_35481

Publicité

Par Thibault Prévost, publié le 29/06/2015

Copié

Pour vous :