AccueilÉDITO

Un documentaire sur les cours de hip-hop à l'université

Publié le

par Tomas Statius

jrg

Dans les universités américaines, le hip-hop est une discipline à part entière. Récemment, le réalisateur Kenneth Price a suivi le MC et producteur 9th Wonder à Harvard lors de son cours intitulé The Standard of Hip-Hop. Un documentaire qui semble interroger la place des cours sur le mouvement hip-hop dans le milieu académique. Autant qu'il fait passer ce cycle de conférence à la postérité.

9th Wonder est aussi l'heureux propriétaire d'un Grammy Award pour avoir produit le morceau "Threat" de Jay Z (Crédits image : Soulculture)

Remarquant la multiplication de cursus dédiés au rap dans les universités américaines, Erik Nielson, professeur de "Liberal Arts" à l'université de Richmond, s'est interrogé sur le passage de la culture hip-hop à l'académique, dans un article publié le 29 avril 2013 sur le Huffington Post notamment.

Comment enseigner ? Dans quel département faire figurer cette nouvelle discipline (souvent reliée au African Studies, malgré le métissage incontestable du mouvement à l'heure de son internationalisation) ? Mais surtout, qui choisir pour l'enseigner ?

À ce titre, l'universitaire évoque une conférence tenue en 2006 à l'université de Stanford au cours de laquelle le légendaire MC américain KRS One s'était exclamé :

Tu ne peux pas aller à l'université et te définir ensuite hip-hop [...] Pour se dire hip-hop, tu ferais mieux d'être un B-Boy, un MC, un graffeur, un DJ ou un beatboxer... Comment peux-tu analyser quelque chose que tu ne pratiques pas ?

De son côté, Erik Nielson souligne deux risques : celui "d'essentialiser" les racines noires de ce mouvement culturel, tout comme celui, tout aussi dommageable, de les oublier. Des questionnements plus que jamais d'actualité, à l'heure où la culture hip-hop est en pleine effervescence.

9th Wonder à Harvard

Le questionnement semble se résoudre dans le choix de l'enseignant, soit de l'individu. Enseigner le hip-hop est affaire de savoir bien évidemment, mais également de symboles. A ce titre, l'université de Harvard avait frappé fort en mettant Nas à contribution l'été dernier.

Aujourd'hui, c'est au tour du producteur de rap 9th Wonder d'intervenir. Fort de son pedigree de producteur de génie, de ses talents de rappeur, mais également d'une connaissance poussée de tous les interstices de la culture hip-hop, 9th Wonder est intervenu à Harvard pour un cours intitulé "The Standard of Hip-Hop".

9th Wonder dans la classe du programme "Archive of Hip-Hop". Meilleure salle de cours - Capture d'écran de la bande-annonce

Kendrick Lamar, Ab-Soul, DJ Premier au générique

Le réalisateur Kenneth Price, qui s'est interrogé sur l'enseignement du hip-hop à l'université tout comme Erik Nielson, en a tiré un documentaire de 78 minutes. Intitulé The Hip-Hop Fellow, ce film suit les cours enseignés par 9th Wonder dans la prestigieuse université de Harvard. Figurent également au casting des pointures comme Kendrick Lamar, Ab-Soul, DJ Premier et beaucoup d'autres.

Les questions que soulève ce documentaire ? Comment évoluera ce champ qu'on appelle déjà les hip-hop studies ? Quels en seront les acteurs, les conclusions mais également les effets à rebours sur le genre ? Autant d'interrogations qui semblent rythmer ce documentaire dont on possède déjà la bande-annonce, à défaut d'une date de sortie.

THE HIP-HOP FELLOW TRAILER from Pricefilms on Vimeo.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du film The Hip-Hop Fellow.

À voir aussi sur konbini :