HD : flashback à Brooklyn dans le rap des années 90

Retour dans les 90’s avec HD, un rappeur made in Brooklyn qui maîtrise les mots aussi bien que son flow.

hd

Il n’est pas dans les habitudes de la maison de tremper dans les jeux d’argent. Pour autant, s’il fallait mettre un billet sur un poulain prometteur, on le ferait sans hésiter sur HD, aka Hitmaker D. Jeune prodige de Brooklyn, New York, le rappeur âgé de 18 ans à peine, rentre dans le rap game avec fracas grâce aux titres Put it on et Wordplay.

Publicité

Publicité

Sortie en août dernier, sa mixtape Since 94 [sa date de naissance, ndlr] devrait convaincre les derniers récalcitrants du bien fondé de l’attention qu’on peut lui porter. Il développe dans Since 94 son propre univers à coup d’instrus novatrices et de flows clairement influencés par les glorieuses années 1990. Une recette qui fait mouche grâce au professionnalisme mis en oeuvre pour orchestrer le tout.

Entretien avec l’intéressé.

Publicité

Konbini | Comment as-tu commencé à rapper ?

HD J’ai commencé à rapper avec mes potes lorsque j’étais au 4th grade [l'équivalent du CM1 en France, ndlr]. Les sujets de mes textes n’avaient rien de personnel mais correspondaient aux CDs qu’écoutaient mon frère, comme Tupac ou 50 cent.

K D’où vient ton pseudo HD ?

Publicité

HD | Étant plus jeune, j’étais plus producteur que rappeur et le gamin égocentrique que j’étais pensait qu’il n’y avait qu’à faire des hits pour faire de la bonne musique. D’où le pseudo Hitmaker D. En grandissant, j’ai commencé à prendre la musique plus au sérieux et j’ai compris que ce n’était pas seulement les hits qui la rendaient importante mais la qualité.

La mention HD ou High Definition, telle qu’elle est utilisée pour la télévision, la radio et les autres médias, représente bien cette idée de qualité. Donc concrètement HD ne veut rien dire de plus que “ bonne qualité ” puisque c’est devenu mon leitmotiv dans la musique.

K |Est-­il difficile de se faire une place dans le milieu du rap lorsqu’on a ton âge ?

HD | Je ne pense pas non, au contraire. Ces temps-ci, la nouvelle génération prend les choses en main et je pense que les gens l’on remarqué et l’acceptent sans difficultés.

K | De quel rappeur de la scène américaine actuelle te sens-tu le plus proche ? Que ça soit dans la technique comme dans l’esprit.

HD | J’essaie de ne pas me comparer à qui que ce soit mais s’il y en avait un, ça serait Jay-­Z.

K | L’image que tu dégages, dans tes clips par exemple, est vraiment maîtrisée. Est-­ce que quelqu’un s’en est chargé pour toi ou t’as donné des conseils ?

HD | Absolument pas. J’ai tout fait moi-­même afin de rester le plus authentique et le plus proche possible de ce que je suis.

On sait que le français Soufien3000 a fait des productions pour Asap Rocky. As­-tu déjà écouté des artistes français ?

HD | Oui, il y a quelques temps, j’ai vu sur YouTube les vidéos de JO A. Un beatmaker français vraiment cool.

Peux-tu nous parler de tes influences ?

HD | Aussi cliché que ça peut l’être, je n’ai pas d’autre influence que la vie.

| Pour finir, quels sont tes projets futurs ?

HD | Une nouvelle mixtape va arriver au printemps prochain. La première vidéo qui en fera partie devrait sortir dans le courant du mois. Je suis vraiment pressé de vous partager ça, j’en suis très fier.

Propos recueillis par Guy de Rengervé pour Konbini. 

On vous conseille également :

Par Guy de Rengervé, publié le 08/02/2013

Copié

Pour vous :