Un "Hall of Fame" du jeu vidéo vient d'ouvrir aux États-Unis

À Rochester, ville moyenne de l'État de New York, le National Museum of Play vient d'inaugurer un véritable panthéon du jeu vidéo. Les 6 premiers à en faire partie sont Pong, Pac-Man, Tetris, Super Mario Bros., Doom et World of Warcraft.

Les 6 jeux élus cette année (Source: Gamespot)

Les 6 jeux élus cette année (Source: Gamespot)

Alors que le célèbre salon de l'E3 s'ouvre le 16 juin prochain à Los Angeles, c'est à l'autre bout des États-Unis que le jeu vidéo a été célébré hier. Le National Museum of Play de Rochester, répondant également au nom de The Strong, rend depuis 1968 hommage aux jeux de manière générale, et aux jeux vidéo depuis 2009. Et s'il se targue d'en être le plus grand représentant, cela n'est plus sujet au débat depuis l'ouverture officiel de son "Hall of Fame" du jeu vidéo, le 4 juin dernier.

Publicité

L'idée a été dévoilée en février dernier lorsque le musée, bien désireux de promouvoir cette culture du video game, a annoncé la création de ce panthéon officiel dédié aux jeux vidéo, et dans lequel chaque année, plusieurs titres seront élus et donc "intronisés".

Pour cette première édition, un comité externe constitué entre autres de journalistes et de savants ont fait leur choix parmi une liste de 15 jeux, sélectionnés au préalable par le musée : Angry Birds, Doom, FIFA, The Legend of Zelda, Minecraft, The Oregon Trail, Pac-Man, Pokémon, Pong, The Sims, Sonic the Hedgehog, Space Invaders, Super Mario Bros., Tetris, et World of Warcraft.

De Pong à World of Warcraft

Les critères de sélection du comité ne se concentraient pas seulement sur la qualité des jeux mais aussi sur leurs impacts et leur importance dans l'histoire du jeu vidéo avec un grand H. Le choix n'a pas dû être facile vu la liste des finalistes, qui ont tous à leur façon changé la face du jeu vidéo. Cependant, le comité a réussir à en élire 6 pour ce qui constitue la "promotion" 2015.

Publicité

Ainsi, Pong, sorti en 1972, a été sélectionné car il est le déclencheur de toute l'industrie du jeu vidéo. Bien que ce ne soit pas le tout premier jeu de l'histoire, le jury a estimé qu'il a été le premier à attirer l'intérêt d'un public à grande échelle. De même, Pac-Man, sorti en 1980, a été choisi pour avoir fait du jeu vidéo un phénomène culturel de masse.

Pac-man

Pour le reste, on trouve Tetris (1984), véritable icône culturelle ; Super Mario Bros. (1985), qui a vu la naissance d'un personnage clé et culte (et qui a su revigorer l'économie du jeu vidéo selon le musée Strong) ; Doom (1993), qui a changé la façon de faire les jeux vidéo ; sans oublier World of Warcraft (2004), sélectionné pour son incroyable longévité et son rôle dans l'introduction du online en masse. Tous ces jeux seront ainsi célébrés dans le Hall of Fame de manière permanente, ce qui prouve bien leur importance dans la culture du jeu vidéo.

Publicité

Évidemment, on aurait aimé voir Pokemon, Zelda et tant d'autres, au cœur ce panthéon. Mais ils pourront retenter leur chance l'année prochaine, puisque les candidatures pour la "promotion" 2016 sont ouvertes jusqu'au 31 mars. En tout cas, cette initiative constitue une belle reconnaissance de cette culture encore trop peu reconnue. En France, si plusieurs expositions sur le sujet ont été réalisées, un musée qui célébrait la jeu vidéo a été fermé de manière prématuré. Tout reste encore à faire.

Par Arthur Cios, publié le 05/06/2015

Copié

Pour vous :