featuredImage

Guy Ritchie est bien parti pour signer un Aladdin en live action

On s'y perd les amis, on s'y perd.

À défaut de proposer des nouveaux films un peu originaux — qui floppent malheureusement pour la plupart –, la mode chez Disney est à la réadaptation de bijoux d'animation en live action. Après deux Alice aux pays des Merveilles version Tim Burton, Cendrillon, Le Livre de la jungle et Peter et Elliott le dragon, la plupart des projets suivent très clairement cette lancéeLa Belle et la Bête, La Petite Sirène, Peter Pan, DumboMulan ou encore Le Roi lion.

Du coup, sommes-nous surpris que ce soit au tour d'Aladdin d'y passer ? Non, pas vraiment. The Hollywood Reporter nous apprend que Guy Ritchie (Snatch, Sherlock Holmes) serait bien parti pour prendre la direction de la nouvelle version du dessin animé sorti en 1992. Produit par Dan Lin, qui avait déjà travaillé sur les Sherlock Holmes du cinéaste anglais, le projet est annoncé comme ambitieux et non-traditionnel. Plusieurs sources proches du scénariste principal, John August (Big Fish, Charlie et la chocolaterie, Les Noces funèbres), racontent qu'on retrouvera une grande partie des chansons qui nous bercent depuis plus de vingt ans.

Une vraie question demeure : comment créer en 2016 un génie aussi percutant que celui que Disney nous avait offert au début des années 1990 ? Si nous avons connu la géniale interprétation de Richard Darbois, plus grand doubleur français, les Anglo-Saxons ont, eux, un souvenir ému de la prestation mémorable de feu Robin Williams. Surtout qu'il y a un an, on évoquait la possibilité, toujours en live action, d'un spin-off se concentrant sur ledit Génie. Autant dire que l'on n'a pas trop de nouvelles de ce projet très (trop) ambitieux.

La structure non-linéaire annoncée du futur Aladdin s'inscrit néanmoins assez facilement dans la filmo de Guy Ritchie, habitué des scénarios à tiroirs. On retrouvera par ailleurs le cinéaste très bientôt avec sa version du Roi Arthur avec Charlie Hunnam et Jude Law, prévue pour le 22 mars 2017 en France.

Par Arthur Cios, publié le 11/10/2016

Copié