Le guide de la survie musicale à Rock en Seine

Rock en Seine est votre prochain lieu de villégiature mais vous ne connaissez pas le programme sur le bout des doigts ? On vous le propose en fonction de votre humeur.

Vous allez à Rock en Seine mais n'avez aucune foutre idée de la programmation à part un ou deux noms qui sont en haut de l'affiche ? Si vous pouvez répondre "oui" à cette question, vous pouvez continuer paisiblement votre lecture, à la vue de ce génial guide de survie musicale à Rock en Seine qu'on vous soumet.

L'idée : en fonction de votre bon vouloir, de votre motivation, de votre humeur et de votre ambition, un guide de survie musicale pour traverser Rock en Seine dans des conditions optimales.

Publicité

  • Votre tryptique : pogoter, sauter, pogoter

Humeur : vous ne venez à Rock en Seine que pour apprécier les riffs de guitare qui vont transpercer le Parc de Saint Cloud, vous abreuver de bière fraîche et éviter toute collusion collaborationniste avec le "monde de l'électro". Vous êtes quelqu'un qui aimez le rock, qu'il vienne de Navarre, de chez nos voisins les rosbeef ou d'outre-Atlantique.

Groupes conseillés : Royal Blood, Airbourne, Cheveu,  The Hives, Blood Red Shoes, Queens of the Stone Age, The Fat White Family, Arctic Monkeys, Traams, Brody Dalle.

Publicité

  • Du flow, juste du flow

Humeur : l'aspect "rock" de "Rock en Seine", au pire vous le méprisez, au mieux le dédaignez. Si vous venez au Parc de Saint Cloud, c'est pour une seule et unique chose : entendre du rap. Et cette année, ce n'est pas compliqué, le seul représentant de ce genre musical sous le ciel du festival est Jo-Vaughn Virginie Scott aka Joey Badass, ce jeune rappeur talentueux de 19 ans qui n'a toujours pas sorti d'album - mais trois mixtapes.

Artiste (logiquement) conseillé : Joey Badass

Publicité

  • Comme une envie de déprime

Humeur : ce qui vous attire à Rock en Seine, c'est cette douce mélancolie qui découle, chaque année, de sa programmation. Pour être clair, vous voulez vous poser, une fleur à la main, et ne pas être emmerdés par ces dépravés de rockeurs qui ne savent que bouger leur tête à l'affut des parties de batterie. Une bonne bouffée de déprime en perspective.

Artistes conseillés : Lana Del Rey, Camp Claude, Giana Factory, Hozier, Dorian Pimpernel, Agua Roja, Jeanne Added, To Kill A King, Selah Sue.

Publicité

  • Votre objectif : fumer un pétard au soleil

Humeur : boire des bières, fumer un petit joint, poser sa tête dans ce qu'il reste de l'herbe - si si, sous la boue, le regard perdu dans les arbres comme dans le ciel gris de Paris. Car oui, vous êtes venus pour vous détendre, pas en branler une et écouter le son paisible d'une musique en harmonie avec la nature - et environ 50 000 personnes.

Groupes conseillés : The Ghost of a Saber Tooth Tiger, Mac DeMarco, Warpaint, Jessica 93, Petit Fantôme, Thee Oh Sees, Junip.

  • Danser, ça vous dit ? 

Humeur : avant même d'arriver à Rock en Seine, vous n'arrivez pas à calmer vos jambes, bien décidées à défoncer les terres du Parc de Saint Cloud. Vous êtes ce refrain de Blondie, "Coming !", et le dédain de votre voisin pour votre énergie roule sur le rail de votre indifférence.

Groupes conseillés : Tinariwen, François & the Atlas Mountains, Blondie, Janelle Monae, Encore!, St. Vincent, Feu! Chatterton.

  • Vous êtes des animaux

Humeur : votre passion, c'est de voir ce qui ressemble à un frère et une soeur, drôlement habillés, faire une musique qui n'a de sens qu'à l'aune du non-sens, mélangeant rythmiques sous acides et une voix qui a croisé un ballon d'hélium. Vous n'aimez pas la musique.

Groupe conseillé : Die Antwoord

  • L'électro, cet avenir

Humeur : votre truc, c'est la nuit, les confins dynamiques de l'Australie comme la violence en provenance de Braintree. Votre cerveau ne répond qu'à la tombée du soleil et préfère les doux beats d'un son en provenance de GarageBand que d'une grosse caisse ringarde.

Artistes conseillés : Flume, Etienne de Crecy, Trentmoller, The Prodigy.

Par Louis Lepron, publié le 22/08/2014

Pour vous :