AccueilÉDITO

En attendant l'album de Frank Ocean...

Publié le

par Naomi Clément

Y a-t-il eu un retard de livraison ? Avons-nous mal interprété les rares indices disséminés par l'artiste ? Quoi qu'il en soit, le mois de juillet s'achève, et nous n'avons toujours pas vu la couleur du nouvel album de Frank Ocean. Notre tristesse est grande, mais il faut malgré tout patienter. Voici cinq choses qu'il faut savoir sur ce tant attendu opus.

Frank Ocean face à notre attente © www.cdn.foodbeast.com

un post Tumblr
Boys Don't Cry
channel ORANGE

Mais voilà, le mois de juillet vient de toucher à sa fin, et nous n'avons toujours pas de nouvelles de notre Franky adoré. D'ailleurs, le post Tumblr en question ne comporte plus le hashtag qui nous avait tous rendu fous. Bien que vendredi 31 juillet, Reddit et quelques petits impatients de Twitter aient pointé du doigt l'apparition d'un système d'e-shop sur le site frankocean.com, l'album n'a toujours pas pointé le bout de son nez.

Pour se préparer (et patienter jusqu'à) l'arrivée de ce tant attendu opus, voici les cinq choses qu'il faut savoir sur l'artiste – et sur cette insupportable attente.

Un puta*n de perfectionniste

Si ce nouvel album n'a toujours pas vu le jour, c'est peut-être dû au fait que Frank Ocean place la barre haute. Très haute. S'il lui a fallu trois petites semaines pour écrire l'intégralité des 18 pistes qui composent channel ORANGE, neuf mois auront par la suite été nécessaires à leur aboutissement – "une période de gestation typique", décryptait-il à GQ en décembre 2012.

Toujours dans cet entretien avec GQ, il soulignait ce trait de sa personnalité en ces termes :

On sait tous qu'on a une période de temps limitée. Je sens juste que si je dois vivre, je veux relever des défis pour devenir aussi immortel que possible. Le chemin pour y arriver n'est pas simple, mais c'est gratifiant.

J'ai l'impression qu'Elton John vient juste de sortir "Tiny Dancer." Il a fait ce truc genre hier soir. Jimi Hendrix vient juste de brûler sa putain de guitare sur scène. [...] Prince était à l'instant sur la montagne de "Under the Cherry Moon." Et j'étais là. C'est comme ça que je le vois. Genre tous ces trucs viennent d'arriver.

Tu vois un peu la maestria qui m'entoure ? Comment pourrais-je emprunter le chemin de la facilité ? Un de mes amis se moque de moi en disant que j'ai un sérieux problème de minutie. [...] Mais je délivre 100% de ce que j'ai. Point.

Un retard calculé ?

Outre son perfectionnisme exacerbé, cette non-sortie est peut-être tout simplement planifiée. Si l'on ne peut l'affirmer avec certitude, il reste qu'en ne donnant aucun signe de vie (pas même à son label Def Jam, que nous avons contacté), Frank Ocean parvient bel et bien à faire couler l'encre, passant maître dans l'art de l'auto-promotion.

En cette semaine qui marque la fin de #July2015, pas moins d'une dizaine d'articles sont parus sur la Toile, marqués par cette même interrogation : "Mais que fait Frank Ocean ?" De The Independant à Mic en passant par Fashion & Style (et nous-mêmes, donc), le nom du chanteur est partout.

Et le pire, c'est que ce dernier semble se jouer de notre impatience. En avril dernier, sur son SoundCloud, il dévoilait "states"... une playlist entièrement vide (qui a depuis été supprimée). Plus récemment, il publiait sur son Tumblr un court texte empli de questions existentielles sur la physique, qu'il concluait ironiquement par cette remarque : "Je sais, je sais... arrête de poser des questions débiles à internet et balance ton album. haha." Ha-ha...

Capture d'écran du Tumblr de Frank Ocean

Des fans en colère

Quelle que soit l'origine de cette non-sortie, le résultat est le même : les fans sont au bord de la crise de nerfs, qui s'accentue gravement en ces derniers jours de juillet. Sur les réseaux sociaux, et notamment Twitter, les memes fusent, tentant désespérément de faire réagir le messie.

Peut-être que si Frank Ocean utilisait Microsoft Word et pas une machine à écrire pour écrire les paroles de son album, il aurait été plus vite.

Imaginez que Frank ait manigancé tout ça pour ne pas qu'on le blâme de ne pas sortir son album quand il aurait dû.
Frank : "appelle Taylor Swift" yo, t'as vu les tweets de Nicki ? C'est pas moi qui te l'ai dit mais Beyoncé m'a dit que Nicki lui avait dit qu'ils parlaient de toi.
Frank : "envoie un message à Meek avec un numéro caché" Drake n'écrit pas ses chansons
Frank : "appelle son label" je viens de nous donner deux mois plus

J'écoute toujours "Swin good" en 2005, je ne mérite pas ça / Vrai ! Où es-tu Frank Ocean ?

Frank Ocean le rappeur ?

Mais à quoi va donc bien pouvoir ressembler l'héritier de channel ORANGE ? Certains affirment que le chanteur va définitivement laisser place au rappeur. Après tout, notre homme n'avait-il pas déjà exposé son flow dans les morceaux "Blue Whale", "Sunday" et "Oldie" (voir plus bas, à 5min20) ?

C'est en tout cas ce que suppose le site Pigeons and Planes. Dans un article publié le 27 avril dernier, soit quelques jours après la fameuse annonce Tumblr, le journaliste Darian O'Neil s'interrogeait : "Frank Ocean s'apprête-t-il à balancer l'album de rap le plus fou de 2015 ?Pour étayer son raisonnement, il exposait les faits suivants :

Il y a quelques semaines, on apprenait que Frank Ocean a été écarté du nouvel album de Brian Wilson car il voulait "faire du rap" au lieu de chanter. Avant cela, son compère Earl Sweatshirt confiait à NPR qu'Ocean "pense qu'il peut à présent rapper", et qu'il lui avait même montré quelques rimes qu'il avait écrites.

Et n'oublions pas : il était en studio avec Hit-Boy l'année dernière. Vous pensez vraiment que le mec qui a produit "Niggas in Paris" et "Backseat Freestyle" voudra créer les beats chill et atmosphériques que l'on trouvait sur channel ORANGE ? Je ne crois pas.

Des Français sur le coup

Si l'on en sait donc finalement très peu sur ce second album, on peut au moins affirmer cela : deux Français y ont participé. Parmi eux, un producteur de renom et le pianiste Chassol, avec qui il a enregistré dans les célèbres studios d'Abbey Road à Londres. Au sujet de cette collaboration, Chassol déclarait à Konbini il y a quelques mois :

On a bossé toutes les nuits pendant une semaine jusqu’à 7 heures du mat’. On trippait, on jouait de la basse, on chantait, on arrangeait des morceaux, j’en harmonisais d’autres, on a beaucoup discuté aussi… c’était super.

Il m’a dit que c’était Diplo qui lui avait fait écouter Indiamore [le deuxième album de Chassol, sorti en 2012, ndlr]. [...] J’étais content de me dire que dans ce monde mondialisé, des gars comme lui peuvent entendre ma musique. De savoir que ces mecs sont curieux pour aller écouter un truc underground français comme ça… c’est chouette.

Il ne nous reste plus qu'à espérer que septembre sonne enfin le retour de Frank Ocean. D'ici là, tentez de passer de bonnes vacances.

À voir aussi sur konbini :