En écoute : Faith No More retrouve la foi avec l'album Sol Invictus

Je ne vais pas vous ennuyer avec cette histoire de vieux pots et de confiture mais tout de même : 18 ans après son dernier album, Faith No More renoue avec l'excellence.

Fesse No More (Crédits image : Ipecac Records)

Fesse No More ? (Crédits image : Ipecac Records)

Alors qu'Aerosmith et Run DMC ouvraient la voie en 1986 avec "Run This Way", plusieurs artistes prenaient alors le parti de mélanger les genres au sein des mêmes formations. C'était le temps de la fusion, des groupes en baggys et casquettes, des chanteurs-rappeurs et des bassistes qui n'avaient plus honte de se cacher derrière le mur de distorsion de leur guitariste.

Publicité

Parmi cette faune bigarrée, outre Rage Against The Machine, Red Hot Chili Peppers, l'autre leader de cette époque musicale bénie était incontestablement Faith No More. Mais après six albums sortis entre 1985 et 1997, le groupe né à San Francisco se met en sommeil avant de tourner à nouveau à partir de 2009.

En ce mois de mai 2015, Faith No More propose enfin son nouveau disque Sol Invictus, le premier en 18 ans, en écoute intégrale (en exclusivité chez NME). Toujours mené par l'infatigable Mike Patton, Faith No More joue ce qu'il fait de mieux : de la fusion entre rock, funk et metal, des arrangements aux mélodies hyper assumées et un sens de l'humour toujours très proche de l'absurde.

Entre la menaçante "Cone Of Shame" et les riffs graisseux de "Superhero", la pulsation mystique de "Separation Anxiety" et le final épique de "Matador", pas de doute, la bande est de retour. Et si l'organe vocal hyper-distinctif de Mike Patton est forcément en première ligne, on remarque un boulot très remarquable du côté de la dynamique basse-batterie, où les vétérans Bill Gould et Mike Bordin n'ont rien perdu de leur talent.

Publicité

C'est peut-être surprenant pour certains, mais 18 ans après Album Of The Year, Faith No More en a encore dans le ventre. À 50 ans passés, ses membres prouvent que la musique vénère n'est pas qu'une affaire d'adolescents désœuvrés.

Le groupe sera en tournée en Europe cet été. Unique date en France, vous pourrez les voir illuminer les planches du Hellfest de Clisson le 20 juin. Ci-dessous, le reste des dates.

Publicité

29 mai : Nürburgring, Allemagne - Grüne Hölle Rock
31 mai : Munich, Allemagne - Rockavaria Festival
02 juin : Milan, Italie - Sonisphere
04 juin : Vienna, Autriche - Vienna Rocks Festival
05 juin : Hradec Králové, République Tchèque - Rock for People Festival
06 juin : Berlin, Allemagne - Zitadelle
08 juin : Kraków, Pologne - Tauron Arena
12 juin : Landgraaf, Pays-Bas - Pinkpop Festival
13 juin : Leicestershire, Royaume-Uni - Download Festival
20 juin : Clisson, France - Hellfest
21 juin : Dessel, Belgique - Graspop Metal Meeting
23 juin : Hamburg, Allemagne - Sporthalle
26 juin : Norrköping, Suède - Bråvalla Festival
27 juin : Seinäjoki, Finlande - Provinssirock
28 juin : Odense, Danemark - Tinderbox

Par Théo Chapuis, publié le 11/05/2015

Copié

Pour vous :