featuredImage

Aux États-Unis, l’horrifique Sans un bruit devient la surprise du box-office

50 millions de dollars en un week-end.

Qui a remporté le dernier match du box-office le week-end dernier aux États-Unis ? Le Ready Player One de Spielberg en deuxième semaine d’exploitation ? Pacific Rim: Uprising et Tomb Raider aux monstrueux budgets ? Nope. À la ligne d’arrivée, une production surprise remporte la compétition haut la main.

Film à petit budget (17 millions de dollars) réalisé par John Krasinski (Jim dans The Office), Sans un bruit a explosé ses adversaires en engrangeant près de 50 millions de dollars de recettes. Soit le deuxième meilleur démarrage de l’année sur le marché nord-américain, juste derrière… Black Panther.

Ce film d’horreur distribué par la Paramount aurait dû, selon les prédictions, remporter "seulement" 21 millions de dollars au terme de sa carrière américaine. Deux jours ont suffi à doubler la mise.

Sans un bruit fait désormais partie de cette lignée de longs-métrages qui ne rentrent pas forcément dans les clous d’une production à succès : il s’agit d’une histoire originale pour un film de genre, sans lien avec une quelconque franchise, réalisée à l’aide d’un petit budget, ayant reçu de bonnes critiques, passée par le festival de South by Southwest (et pas celui de Sundance) et, chose importante, conduite par un personnage principal féminin, celui d’Emily Blunt.

À noter que Black Panther est désormais sur la route des 700 millions de dollars de recettes sur le sol américain, Ready Player One devrait toucher le demi-milliard de dollars dans le monde et le dernier Wes Anderson, L’Île aux chiens, continue d’ajouter des salles chaque semaine aux États-Unis, cumulant 12 millions de dollars sur trois semaines.

Par Louis Lepron, publié le 09/04/2018

Copié