AccueilÉDITO

Eric, le chien skateur qui va vous faire oublier les élections

Publié le

par Matthew Kirby

Une histoire d'autant plus cool quand on sait que le petit bouledogue est un autodidacte.

A post shared by Eric Spock Maclean (@erocdog) on

Les Français ne sont pas les seuls à s’arracher les cheveux à cause d'élections à venir. Au Royaume-Uni, l’annonce faite par Theresa May cette semaine de la convocation de législatives anticipées a provoqué à la fois la surprise et le pessimisme chez certains. Un an après le Brexit, la perspective de nouvelles semaines de débats et d’incertitude politique désespère les Britanniques, et on les comprend. Mais heureusement, Internet est toujours là pour nous distraire. Et cette semaine, c’est une vidéo d’un chien qui fait du skate-board qui fait le buzz.

Un bouledogue français baptisé Eric a été repéré dans un bowl du parc de Clissold dans le quartier de Hackney à Londres mardi 19 avril. La vidéo a été postée par Imogen Russell Williams, une critique littéraire, qui raconte qu’elle se baladait au parc avec sa fille quand quelqu’un a crié : "Il y a un chien sur un skate-board !"

"Nous avons accouru pour voir ça, tout le monde était excité, et j’ai filmé avec mon téléphone", commente-t-elle. Son post a depuis été visionné des milliers de fois, à sa grande surprise :

"Je pensais juste tweeter quelque chose de drôle, en ce jour terni par l’annonce des élections, et je ne m’attendais pas à ce que cela ait un tel retentissement."

Ce n’est pas la première fois qu'Eric Spock Maclean fait sensation sur la Toile.

Sa propriétaire, Claire Maclean, a expliqué au journal Hackney Gazette que le chien a commencé à skaté à l’âge de six mois : "Je me baladais au parc quand j’ai entendu un enfant crier", raconte-t-elle. Son chiot avait volé le skate du petit garçon et descendait une colline : "Bien droit sur ses pattes, il poussait même pour aller plus vite, se souvient-elle. "J’étais un peu choquée car je n’avais jamais vu ça auparavant."

Depuis, l’animal collectionne des milliers de followers sur Instagram, et continue d'apprendre de nouvelles figures.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :