En images : les Enfants particuliers de Tim Burton repérés dans les rues de Londres

Certains habitants de Londres ont vécu une scène plutôt étrange le 26 septembre. 

The Twins from Tim Burton's 'Miss Peregrines Home for Peculiar Children' (Photograph: Nicola Franklin)

(© Nicola Franklin/Flickr)

Ce lundi 26 septembre, deux Enfants particuliers tout droit sortis du nouveau film de Tim Burton ont été aperçus se baladant dans la capitale anglaise. La 20th Century Fox a par la suite révélé qu’il s’agissait d’une campagne pour promouvoir Miss Peregrine et les Enfants particuliers, visible sur les écrans français à partir du 5 octobre, qui réunit Eva Green, Ella Purnell, Asa Butterfield, Samuel. L. Jackson et Chris O’Dowd. Un coup marketing qui avait déjà été utilisé par l'illusionniste britannique Derren Brown pour piquer la curiosité du public et promouvoir son attraction au parc Thorpe.

Publicité

Les jumeaux plâtrés ont été repérés aux quatre coins de Londres, du magasin de jouets Hamleys à Buckingham Palace en passant par le métro. Fidèles à leur habitude, ils se sont chamaillés pour un ours en peluche et l’oyster card, le pass de métro londonien.

The Twins from Tim Burton's 'Miss Peregrines Home for Peculiar Children' in Hamley's (Photograph: Nicola Franklin)

Les jumeaux au magasin Hamleys (© Nicola Franklin/Flickr)

The Twins from Tim Burton's 'Miss Peregrines Home for Peculiar Children' (Photograph: Nicola Franklin)

(© Nicola Franklin/Flickr)

Publicité

L’adaptation du best-seller de Ransom Riggs au cinéma par Tim Burton est très attendue et a reçu de bonnes critiques à l'étranger. Jake, le héros, découvre tout un monde secret connu sous le nom de la maison des enfants particuliers de Miss Peregrine. Commence alors une aventure rocambolesque au cours de laquelle il apprendra à se connaître, tout en essayant de dissocier la réalité des chimères.

Publicité

Traduction : "Ça me ferait tellement peur de croiser ces deux-là dans le métro."

Publicité

Traduction : "Tu n’es pas le seul. C’est plus que flippant. Ah Ah. Ne vous asseyez pas à côté de moi. Merci."

Traduction : "Frissons ! Ooh non. Ça fait trop penser à l’orphelinat, qui était terrifiant."

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par , publié le 27/09/2016

Copié

Pour vous :