AccueilÉDITO

En images : quand le street-artist Kidult vandalise le pop-up store de Kanye West

Publié le

par Louis Lepron

"Life of Chao" peut-on lire sur la façade du magasin éphémère de Kanye West à Paris.

Kanye West est partout. Depuis la sortie de son album The Life of Pablo, dans l'enceinte physique du Madison Square Garden, sa diffusion sur la plateforme Tidal, la sortie de l'inédit "Saint Pablo" et son dernier clip "Famous" rassemblant une belle brochettes de "stars" (de Donald Trump à Rihanna en passant par Kanye West lui-même et sa femme Kim Kardashian), le rappeur de Chicago continue de squatter l'actualité.

En témoigne, encore, son dernier pop-up store qui, après avoir été installé à Los Angeles et New York, a été importé en France, à Paris, rue de Richelieu dans le 1er arrondissement. Mais son arrivée n'a pas plu à tout le monde, et certainement pas au street-artist français masqué Kidult. Ce dernier, connu pour s'en prendre aux grandes marques de luxe et se revendiquant comme un artiste "anti-système", n'a pas hésité à laisser à Kanye West un petit souvenir.

Si le magasin était ouvert les vendredi 24 et samedi 25 juin, il a reçu une visite de la part du Kidult la nuit suivante. Le street-artist a ainsi tagué les mots "Real" (réel) et "Slaves" (esclaves) sur sa façade ou encore "Life of Chao". Ce n'est pas la première fois qu'il s'en prend à des marques de luxe, s'étant déjà occupé de Céline, Agnès b, Marc Jacobs, Hermès ou encore Louis Vuitton.

Le résultat, le voilà :

La boutique éphémère, qui a vendu des T-shirts siglés "Pablo" en référence au dernier album de Kanye West, a donc vu sa devanture être sacrément amochée. Ce qui n'a pas empêché Kanye West d'être ravi de l'initiative du street-artist français, tweetant : "Tellement bien", en reprenant la même image. Il n'y a jamais de mauvaise publicité.

À voir aussi sur konbini :