Interstellar : comment la scène de la bibliothèque a été tournée sans effets spéciaux

Le tesseract. Cette fameuse quatrième dimension représentée dans Interstellar par une bibliothèque dans un trou noir, a été réalisée sans trucages par Christopher Nolan. 

Le tesseract, soit une projection en quatre dimensions. Pour ceux qui ont vu le film, il s'agit de cette bibliothèque sans fin dans laquelle Cooper (Matthew McConaughey) se retrouve bloqué lorsqu'il décide de s'aventurer dans un trou noir. Ou, autrement dit, une construction artificielle qui lui permet de percevoir le temps comme une dimension physique.

Avant de se donner une idée du travail réalisé et découvrir l'envers du décor de cette scène, on se la remet dans les conditions d'Interstellar – attention, spoilers pour ceux qui n'auraient pas encore vu le film :

Publicité

La conception de cet univers est le fruit d'une collaboration entre le réalisateur de génie Christopher Nolan, le physicien théoricien et producteur exécutif Kip Thorne, le département d'art dirigé par le designer de production Nathan Crowley et le studio Double Negative dirigé par Paul Franklin.

Et nul besoin de rappeler le talent de Christopher Nolan, dont on connaît l'ambition de réaliser ses films avec le minimum de trucages. Dès que possible, exit les effets spéciaux chez le réalisateur de The Dark Knight, Le Prestige ou encore Inception, pour privilégier l'utilisation de décors créés de toute pièce.

Publicité

On pense évidemment à cette scène lorsque Leonardo DiCaprio comme Ellen Page flottent tandis que Joseph Gordon-Levitt se bat et lévite dans un espace qui tournoie.

C'est ce que le maître en la matière a donc appliqué dans Interstellar et, encore plus surprenant, dans cette fameuse scène de fin, ou scène de la bibliothèque, ou scène du tesseract. Bien évidemment, il y a un travail numérique en aval. Notamment pour donner un effet de profondeur à cette dimension. Mais les décors, eux, sont bel et bien réels. La preuve avec ces images, relayées par La boîte Verte.

Publicité

ok

4

3

Publicité

2

1

Par Rachid Majdoub, publié le 27/05/2015

Copié

Pour vous :