En écoute : Eddy de Pretto questionne les mécanismes du succès dans "Ego"

Un morceau introspectif qui figurera sur le premier album d’Eddy de Pretto.

Vous n’avez pas pu passer à côté. Que vous le vouliez ou non, vous avez sûrement entendu parler d’Eddy de Pretto. Désigné nouvelle icône d’une jeune chanson française teintée de hip-hop, allant jusqu’à être qualifié de rappeur par une ribambelle de médias, il est tout bonnement partout. Un trop-plein, une boulimie musicale que le jeune homme semble lui-même reconnaître et dans lequel s’inscrit son dernier morceau, "Ego", extrait de Cure, son premier album à venir.

Sur une instrumentale épurée et mécanique qui change des prod de Kyu Steed & Haze que l’on a pu entendre auparavant, le morceau est l’occasion pour le jeune homme de revenir sur ses ambitions premières et son parcours, mais surtout de parler de son monstre d’ego, son double sûr de lui, construit et calibré pour la scène, les performances et le succès. Le jeune chanteur explique ainsi :

"Je pose l’éventualité de devenir dingue à cause de la vitesse à laquelle va le projet. À force d’entendre des éloges, le 'trop de soi' implose, et c’est le risque que j’expose ici. La peur simple de tomber dans le fanatisme de soi-même par les réseaux sociaux, les mots d’amour, et tout autre signe qui flatte et qui crée ce monstre d’ego."

Le premier album d’Eddy de Pretto, Cure, est attendu pour le 2 mars prochain.