Laverne Cox dans le rôle de Sophia Burlet dans Orange is the nex black

Emmy Awards : pourquoi la nomination de Laverne Cox est historique

Après avoir fait la Une du prestigieux Time magazine, Laverne Cox, de la série Orange is the new black, devient la première transsexuelle nominée aux Emmy Awards.

Depuis 65 ans, les Emmys récompensent les meilleures émissions américaines de l'année. Et si Orange is the new black a raflé pas moins de douze nominations le 10 juillet, c'est bien celle de l'actrice Laverne Cox qui a particulièrement marqué les esprits. Car si des personnalités LGB avaient déjà été nominées les années passées, la lettre T (pour transsexuel) restait pourtant sans figure de proue.

Nominée dans la catégorie "Meilleure actrice invitée dans une série comique", l'actrice qui interprète Sophia Burset, une détenue afro-américaine transgenre incarcérée pour avoir commis une fraude en vue d'un changement de sexe, est à l'instar de son personnage, ouvertement transsexuelle.

Publicité

Laverne Cox dans le rôle de Sophia Burlet dans Orange is the nex black

Laverne Cox dans le rôle de Sophia Burset dans Orange is the new black

La cérémonie des Emmy Awards la plus LGBT friendly

Déjà propulsée en tant qu'icône pour son activisme dénonçant les injustices dont les transgenres sont souvent victimes, Laverne Cox – qui travaille actuellement sur le documentaire Free CeCe, retraçant l'histoire de cette jeune femme transsexuelle, emprisonnée dans une prison pour hommes pendant pendant plus d'un an pour avoir tué son agresseur – est consciente que cette nomination est une victoire de plus :

On m'a souvent répété que je ne serai pas capable de faire une grande carrière en tant qu'actrice parce que je suis trans', parce que je suis noire, et regardez où je suis maintenant.

Publicité

Selon Sarah Kate Ellis, présidente de l'association GLAAD (Gay & Lesbian Alliance Against Defamation) qui a décerné un prix à l'actrice en avril lors de sa cérémonie annuelle qui récompense ceux qui ont participé directement ou indirectement au combat contre l'homophobie durant l'année écoulée, Laverne Cox est un véritable modèle :

Aujourd'hui, d'innombrables jeunes transgenres entendront ce message : ils peuvent être qui ils sont et continuer à réaliser leurs rêves – rien n'est impossible. Le succès de Laverne dans une série à succès est un signe clair que le public est prêt à voir plus de personnages trans' à la télévision.

Laverne Cox aux Glaad Media Awards en avril 2014. (Crédit Image : Glaad)

Laverne Cox aux Glaad Media Awards en avril 2014. (Crédit Image : Glaad)

Publicité

Ce n'est pas sans rappeler le nombre important d'acteurs et d'actrices ouvertement homosexuels et également nominés, qui font de ces Emmy Awards, les plus LGBT friendly depuis leur création.

Entre Jim Parsons, l’inoubliable geek de The Big Bang Theory, Kate McKinnon dans Saturday Night Live,  Sarah Paulson en Lana Winters journaliste lesbienne dans American Horror Story, Jesse Tyler Ferguson qui dans Modern Family interprète un homosexuel en couple qui adopte un enfant et bien d'autres, toujours plus de personnalités du milieu officialisent leur coming out.

Et finalement, peu importe les résultats qui seront donnés le 25 août, la nomination de Laverne Cox à elle seule représente une grande victoire pour la communauté transgenre et plus généralement pour toutes les personnes qui souffrent de discrimination en lien avec leur sexualité. Pour autant, la bataille n'est pas gagnée et les États-Unis ont encore un long chemin à faire, tient-elle à préciser :

Publicité

J'étais en couverture du Time en juin, mais le même mois, quatre femmes transsexuelles de couleur ont été assassinées aux États-Unis. Le fait que je sois nominée aux Emmys ne signifie pas que la vie des transsexuels n'est pas en danger chaque jour.

Par Anaïs Chatellier, publié le 11/07/2014