Par Jérémie Léger

Invité par la radio australienne JJJ, Joey Bada$$ a offert une performance incroyable, notamment marquée par une reprise du classique de Prince "When Doves Cry".

À seulement 23 ans, Joey Bada$$ a déjà une carrière incroyable : deux albums studio – dont le dernier en date, All-Amerikkkan Bada$$, sorti l’année dernière, a connu un énorme succès –, une émission de radio sur le hip-hop qui va bientôt se lancer, sans oublier ses talents de ghostwriter revendiqués. Comme si cela ne suffisait pas, le voilà qui montre un autre de ces talents, celui de l’art d’exceller dans les reprises.

De passage dans les studios de la radio australienne Triple J, le rappeur new-yorkais a été invité à participer à une série hebdomadaire de la station, Like A Version. Le concept ? Demander à un artiste d’interpréter une chanson de son propre répertoire, en plus de reprendre un titre qu’il apprécie.

Pour le MC de Pro Era, le choix s’est porté sur "When Doves Cry", un classique intemporel de Prince, extrait de son album Purple Rain de 1984. L’amour de Joey Bada$$ pour le morceau se ressent, quand on voit tout le cœur qu’il met à l’ouvrage.

Plus qu’une simple reprise, le MC a carrément remanié le titre à sa sauce, en le rebaptisant pour l’occasion "When Thugs Cry", tout en y ajoutant un couplet inédit. Une performance magnifique, sublimée par la présence d’un groupe jouant en live pour accompagner son flow. Grandiose.

"Temptation", un single engagé

Pour la deuxième partie de l’exercice, Badmon a enchaîné en interprétant son single à succès "Temptation", un titre où l’artiste raconte son quotidien face au racisme et aux discriminations qu’il subit en tant que Noir américain. Ce thème est d’ailleurs omniprésent dans son dernier opus.

Pour l’anecdote, sachez que l’introduction de ce morceau est en fait un sample d’un discours prononcé par Zianna Oliphant, une fillette de neuf ans originaire de Charlotte (Caroline du Nord). Des mots touchants prononcés pendant une réunion politique locale, à la suite de la mort de Keith Lamont Scott, un Afro-Américain tué par la police en 2016.

Par ailleurs, le "Devastated" de Joey Bada$$ a récemment été certifié platine, avec plus d’un million d’unités écoulées. C’est ce qu’on appelle une année qui commence bien.