Capture d’écran du clip

Earl Sweatshirt : minimalisme et mauvais rêves pour le clip de "Hive"

Le nouvel extrait du Doris de Earl Sweatshirt, "Hive", lève un peu plus le voile sur la teneur musicale du long format du Californien. Sonorité inquiétante et minimalisme. 

Earl Sweatshirt

Capture d'écran du clip

Il est intéressant de suivre les orientations artistiques prises par les membres du crew Odd Future. Pas pour la beauté du geste mais plus pour repérer des régularités. Comme si un "patron" apparaissait.

Publicité

Née dans la violence, il semblerait qu'une partie des membres de l'équipe soit frappée d'une épiphanie tardive. Délaisser peu à peu le fracas pour une révolte plus amère, moins bruyante. L'orgie sonore des premières productions pour un minimalisme assumé.

Tyler a ainsi troqué sa haine pour quelque chose de plus compliqué et de moins violent, Hodgy vide ses tripes en chantonnant pour son dernier EP, Syd compose de jolies chansons avec The Internet. Et Earl n'est plus le jeune garçon appelant à d'horribles sévices et ingurgitant des substances en tout genre.

Earl Sweatshirt : minimalisme et mauvais rêves

Ce qui ne veut pas dire que ce qu'il fait à présent est moins bien ou qu'Earl a perdu son sens aigu de la provocation. Non, non, on ne dit pas ça. Peut-être a-t-il juste changé son fusil d'épaule. Qu'en poussant de dix centimètres, il a pris du plomb dans la tête. Earl précisait hier les détails de la sortie de son Doris. Aujourd'hui on en découvre plus sur l'album en lui-même.

Publicité

Et s'il l'on connaissait l'attrait du benjamin de la bande pour les sonorités inquiétantes et les ambiances un brin glauques (il nous l'avait démontré avec "Chum", "Whoa" ou "Earl" bien avant), le natif de Los Angeles démontre avec le dernier extrait de Doris sa volonté de faire dans le minimalisme. du moins pour ce qui est des productions de son futur long format.

Sur "Hive" (on peut l'acheter par ici sur iTunes) on trouvera finalement assez peu de sons riches ou "originaux". Un beat, une cymbale qui scintille, les rimes aiguisées d'Earl Sweatshirt et de ses comparses Vince Staples et Casey Veggies. C'est habile et enthousiasmant, mais finalement étonnant pour un mec qui, dans le temps, n'était pas avare en bruit.

Publicité

Quant au clip, on ne dira pas qu'on est étonné de l'ambiance générale (même noirceur que sur "Chum", réalisé également par Hiro Murai à qui l'on doit la présente vidéo) même si la propreté de la réalisation finit d'engager notre optimisme débordant. Rappelons que Doris, c'est pour le 20 août. Il s'agit probablement de l'une des sorties hip-hop les plus attendues de l'année en cours et on apprend aujourd'hui (après la mise en pré-commande sur iTunes) que des featurings avec Tyler The Creator, Frank Ocean, Domo Genesis mais aussi RZA sont à attendre.

On vous conseille également : 

Par Tomas Statius, publié le 16/07/2013

Pour vous :