Une image de Devil May Cry 5

E3 : les 8 choses à retenir de l’énorme conférence de Microsoft

Microsoft nous a offert l’une des conférences les plus chargées en annonces de cette année (et de son histoire), avec notamment les retours de Devil May Cry, Halo ou encore Gears of War.

Une image de Devil May Cry 5

On a longtemps reproché à Microsoft (à juste titre) de ne pas proposer assez de titres, de ne plus avoir assez de studios pour avoir des jeux exclusifs pour Xbox et de se laisser bouffer par Sony. Prenant tout le monde à revers, la firme américaine a montré ce dimanche qu’elle avait repris du poil de la bête lors d’une impressionnante conférence à l’E3 2018, à Los Angeles.

Publicité

Dans le Microsoft Theater de Los Angeles, les trailers se sont enchaînés, laissant à peine le temps aux spectateurs de respirer. Cinquante jeux ont été ainsi abordés pendant presque deux heures de conf', avec tout un lot d’annonces, de premiers trailers et d’exclus.

On y a appris entre autres que Microsoft avait racheté plusieurs studios (enfin !), dont Undead Labs (State of Decay) et Playground Games (Forza Horizon, Fable) — ce qui semble assez logique — mais aussi Ninja Theory (les derniers Devil May Cry, Hellblade) et Compulsion Games (We Happy Few). Tout ça en lançant un nouveau studio dans leur coin, The Initiative. Bref, Microsoft is back.

De cette orgie de nouvelles (dont un très discret "nous travaillons sur la prochaine console"), difficile de tout retenir. Si l’on a adoré l’annonce de nouveaux titres comme Forza Horizon 4 ou Dying Light 2, la présentation de certains jeux indé comme Sable ou le retour de notre steak préféré Super Meat Boy, ainsi que les images de quelques AAA tels que Kingdom Hearts III ou encore le retour surprise de Battletoads (quoi ?), voici les huit choses que l’on préfère retenir :

Publicité

Un nouveau Halo et le retour de Master Chief

Quel meilleur moyen d’ouvrir une conférence qu’avec le retour surprise (enfin presque) de l’une de ses franchises phares ? Microsoft a fait fort en annonçant dès le début de sa présentation ce Halo Infinity, dont on ne voit pas grand-chose, à part la démonstration d’un moteur graphique impressionnant et le retour de Master Chief. Pas de date de sortie, ni d’images de gameplay. Il va falloir attendre un peu, mais cela donne envie.

Publicité

We Happy Few sortira (enfin) le 10 août prochain

Celui-là, on l’attend de pied ferme depuis deux ans. Cette année, on a été gâtés. We Happy Few, un jeu se situant quelque part entre BioShock et Orange mécanique, se dévoile enfin dans un vrai trailer. On se retrouve ici plongé dans un monde où les nazis ont remporté la guerre, plus précisément dans une Angleterre désabusée et droguée de force par une substance qui forge un déni de réalité surpuissant. Cerise sur le gâteau ? Le jeu sortira le 10 août prochain !

Publicité

The Division 2 se déroulera à Washington

Après New York sous la neige, direction un Washington D.C. où la nature a repris ses droits. Prévu pour le 15 mars 2019, le jeu d’Ubisoft a été dévoilé lors de la conférence de Microsoft dans un trailer de gameplay assez costaud, où l’on escalade notamment Air Force One.

Dix ans après le dernier vrai volet, voilà Devil May Cry 5

C’est probablement l’annonce qui a le plus rendu la foule hystérique lors de cette présentation : Devil May Cry a enfin droit à une vraie suite, dix après le quatrième volet. Le temps d’un trailer dingue, on revoit avec plaisir Dante et Nero. Sortie annoncée au printemps 2019.

Jump force, le jeu de combat qui mêle les personnages de One Piece, Naruto, Dragon Ball et même Death Note

Pour le coup, personne ne l’avait vu venir celui-là. Bandai Namco a secrètement travaillé sur un énorme crossover, en l’occurrence un jeu de combat, avec Naruto, Luffy, Sôn Goku, ainsi que Light et Ryuk de Death Note. Un très beau cadeau pour les fans, présenté dans un trailer dantesque et dont la sortie est annoncée pour 2019.

Just Cause 4, prévu pour le 4 décembre

Même si son existence a fuité avant la grand-messe vidéoludique, Microsoft a tenu à nous montrer les premières images officielles de Just Cause 4. On y voit, sans trop de surprises, Rico Rodriguez affronter le régime dictatorial d’un pays fictif d’Amérique Latine, entre deux explosions et autres acrobaties incroyables. Le jeu sortira le 4 décembre prochain.

Trois nouveaux Gears of War, dont le très attendu Gears 5

Quand le logo de Gears of War est apparu sur l’écran géant du Microsoft Theater, la foule est devenue folle. Puis on a compris qu’il s’agissait d’un titre Gears of War version funko pop pour mobile, prévu pour 2019. Autant dire que les fans ont vite déchanté — ça n’a pas hué, mais pas loin. Puis un autre volet a été annoncé et l’excitation est remontée, jusqu’à ce qu’on comprenne que ce serait un jeu tactique pour PC – étrange choix pour une franchise réputée pour son côté bourrin…

C’est alors qu’un troisième GoW, un vrai cette fois, a pointé le bout de son nez : Gears 5. Là, le public a de nouveau été saucé. Surtout que pour le coup on a eu le droit à un très beau trailer. Ainsi, Marcus Fenix et d’autres seront au rendez-vous, même si l’on jouera Kait Diaz, déjà aperçue dans Gears of War 4. Sortie prévue en 2019.

Cyberpunk 2077 a hacké la fin de la cérémonie avec un trailer fou

Phil Spencer, grand patron de la branche Xbox de Microsoft, s’apprêtait à partir (et nous de même), quand tout d’un coup un trailer pour Cyberpunk 2077 est tombé. Une véritable renaissance pour ce jeu dystopique à l’univers cyberpunk sublime, annoncé en 2012 mais dont on n’avait eu aucune nouvelle depuis. Un titre comme les autres ? Peut-être, à la différence près qu’il a été réalisé par les créateurs de The Witcher 3. Vous comprenez mieux la réaction que suscite cette bande-annonce maintenant ?

Pas de date de sortie pour l’instant, mais le niveau d’excitation est à son comble.

Par Arthur Cios, publié le 11/06/2018

Copié

Pour vous :