(© Bethesda)

E3 : les 5 choses à retenir de la conférence folle de Bethesda

On savait que Bethesda nous réservait son plus gros E3, mais on ne s’attendait pas à autant d’annonces !

(© Bethesda)

Passer après la conférence énorme de Microsoft s’annonçait comme un exercice périlleux. Une chose est sûre néanmoins : personne n’aurait pu aussi bien le faire que Bethesda, qui signe au passage l’une des conférences les plus importantes de son histoire, et de ces dernières années.

Publicité

En présentant deux des plus gros jeux à venir – à savoir Rage 2 et Fallout 76 – et en annonçant un paquet de nouveaux titres, dont certains vraiment énormes, la boîte a proposé un show haut en couleur pendant plus d’une heure, où les trailers se sont enchaînés devant une foule particulièrement réceptive. Retour sur les cinq annonces les plus importantes.

Le dantesque Rage 2 sortira au printemps 2019

Après un concert impromptu d’Andrew W.K., Bethesda a tenu à en montrer plus sur l’un de ses prochains jeux, déjà annoncé il y a quelques semaines : Rage 2. À travers un trailer complètement fou dévoilant un peu plus le gameplay de cet open world façon Mad Max en plus punk, Bethesda a mis tout le monde d’accord.

Publicité

Et ce n’était que le début. Le jeu sortira au printemps 2019, et ça a l'air bête et méchant – tout ce que l’on aime.

Un nouveau Doom qui s’annonce bien énervé

Publicité

On ne s’y attendait pas spécialement, et pourtant la nouvelle nous a ravis. Deux ans seulement après le bourrin mais excellent Doom, la franchise va revenir très prochainement avec Doom Eternal.

On ne sait pas grand-chose sur ce dernier, excepté que le perso principal pourra devenir encore plus badass, qu’il y aura deux fois plus de monstres et que ça s’annonce énorme. On nous a néanmoins indiqué que nous aurons plus d’infos en août, pendant la QuakeCon, à Dallas.

Publicité

Wolfenstein de retour, cette fois dans le Paris des 80's

Pareillement, personne ne l’a vu venir : Wolfenstein s’offre un spin-off particulièrement alléchant, Wolfenstein Youngblood. Se déroulant à Paris en 1980, le jeu sera centré sur les filles jumelles de B. J. Blazkowicz. Un épisode jouable en co-op, ce qui annonce son lot de nouveautés pour le gameplay, avec une sortie prévue courant 2019.

Fallout 76 : l’enfer de la Virginie-Occidentale en novembre prochain

Forcément, une bonne partie de la conférence – pour ne pas dire presque la moitié – s’est concentrée sur le prochain gros bébé de Bethesda : Fallout 76. Préquel de la franchise culte, le jeu nous emmènera au fin fond de la Virginie-Occidentale, au moment où les seuls survivants de l’abri 76 sortent après vingt-cinq ans d’enfermement. La grosse nouveauté ? Le jeu sera entièrement en ligne, et mettre en avant un mode multi bien costaud ! On vous en dit plus très prochainement. Dans tous les cas, il sortira le 14 novembre prochain – plus vite qu’espéré donc !

L’avenir lointain, avec Starfield et Elder Scrolls 6

La conférence s’est conclue sur Todd Howard parlant de l’avenir. Celui des consoles prochaines générations, dans quelques années. Il a présenté deux nouveautés : Starfield, un jeu totalement inédit (comprendre que ce n’est pas une suite, ni un remake, un spin-off ou un prequel – soit une première depuis 25 ans pour le studio !) se déroulant dans le futur et probablement dans l’espace, et The Elder Scrolls VI.

Oui oui, vous avez bien lu... Nous avons eu deux teasers timides et aucune information supplémentaire. Bethesda prépare les cinq à dix prochaines années, et cela sent extrêmement bon pour l’instant !

Et en petit bonus, une géniale (mais fausse) réclame pour un Skyrim version Alexa, avec en guest Keegan-Michael Key du duo Key & Peele. Parfait.

Par Arthur Cios, publié le 11/06/2018

Copié

Pour vous :