Du rêve au cauchemar : le désastre du Fyre Music Festival

Le week-end du 28 au 30 avril devait se tenir l’un des festivals de musique les plus luxueux au monde : le Fyre Music Festival. Ce n’est qu’une fois arrivés sur place que les festivaliers ont pu voir que rien de ce qui leur avait été promis n’était au rendez-vous.

C’est sur une île déserte des Bahamas, qui appartenait à une époque à Pablo Escobar, que le Fyre Music Festival devait avoir lieu. Organisé notamment par le rappeur Ja Rule, le rendez-vous annonçait le meilleur de la cuisine et de la musique, ainsi que des logements de luxe. Les billets allant de 400 dollars (365 euros) pour le billet classique à 12 000 dollars (11 010 euros) pour le pass V.I.P. promettaient : une eau chaude et turquoise, du sable fin, des ateliers de méditation et de yoga, des massages, des excursions de plongée sous-marine, des locations de bateaux, ainsi que la possibilité de côtoyer une myriade de mannequins et de célébrités. Somme toute, une véritable rupture avec le quotidien, une escapade de rêve – le Paradis quoi.

Publicité

Bella Hadid, Hailey Baldwin, Emily Ratajkowski faisaient partie des nombreuses stars à avoir fait la promo de l’évènement sur les réseaux sociaux, tandis que Major Lazer, Blink-182, Disclosure, Rae Sremmurd, Migos ou encore Pusha T étaient annoncés au line-up. Autant dire que tout était là pour ringardiser Coachella.

Un véritable désastre

Sauf que rien ne s’est passé comme prévu. Les îles Exumas ont subi un orage la nuit précédant le 28 avril. Au nouveau programme du festival établi par Slate : grisaille, montagnes de détritus, chiens errants, tentes utilitaires partiellement montées, mobilier inexistant et couvertures trempées, entre autres déconvenues.

L’entrepreneur Billy McFarland, l’un des (jeunes) cofondateurs du festival, a reconnu avoir été "un petit peu naïf". Les employés ont été prévenus en avance du désastre qui se tramait, certains ont d’ailleurs payé leur retour eux-mêmes. Les organisateurs ont été obligés de demander aux invités les plus célèbres de ne pas faire le déplacement. Même Blink-182 a annulé sa venue.

Publicité

Les festivaliers "lambda" étaient en revanche au rendez-vous et se sont retrouvés face à un personnel d’accueil et de sécurité impuissant. Côté gastronomie, c’est du pain de mie agrémenté de deux tranches de fromage qui ont été servis sous une bâche de fortune. Quant aux villas prévues, elles se sont transformées en matelas entassés à terre et accompagnés de casiers sans cadenas. Laissés sans nouvelles de leurs bagages, des festivaliers les ont finalement retrouvés éparpillés au sol, en pleine nuit, à l’arrière d’un container. Plusieurs cas de violences et de vols ont été enregistrés.

Ceux qui voulaient sortir de l’île se sont retrouvés coincés sur place, tandis que ceux qui ont réussi à se rendre à l’aéroport ont découvert qu’aucun vol n’était disponible en direction des Bahamas ou des États-Unis. De nombreux tweets ont exprimé la colère et la déception des festivaliers.

Publicité

Traduction : "C’est le chef Steven Starr qui a préparé le dîner promis par le Fyre Music Festival. Au programme du pain, du fromage, et de la salade avec sauce."

Traduction : "La 'cuisine gastronomique' du week-end était comprise dans le prix du billet. On nous a servi des salades et des sandwichs jambon-fromage sous cette tente."

Publicité

Traduction : "L’une des cuisines au festival Fyre."

Traduction : "C’est ainsi que le festival Fyre s’occupe des bagages. Il suffit de les jeter du conteneur. La nuit. Sans lumière."

Traduction : "Au cas où vous vous demandiez, ces 'cabanes' sont en fait des tentes de sauvetage pour les désastres."

Traduction : "Coincée au festival Fyre. Huit heures que j’essaye de partir. À peine de quoi se nourrir et boire et pas d’électricité ou de sécurité."

Traduction : "Voilà les casiers du festival Fyre. Ils ont oublié de nous dire de ramener nos cadenas."

Traduction : "Des citoyens américains essayent de partir des Bahamas après le festival Fyre. #arnaque Les gens ont peur. Ce festival les a mis en danger."

Devant le désarroi des personnes bloquées sur place, les internautes se sont un peu marré en voyant la situation se dégrader de minute en minute, quand ils ne s’énervaient pas de l’attention accordée à ce "désastre".

Traduction : "Réfugiés syriens  >>>>> Réfugiés du Fyre festival."

Par Chayma Mehenna, publié le 01/05/2017

Pour vous :