Du dernier Kekra à Népal : retour sur le Japon dans les clips de rap français

Kekra dévoile le clip de "9 Milli", extrait de son nouvel album Vréel 2, l'occasion de revenir sur le Japon dans les clips de rap français.

capture-decran-2017-03-31-a-19-00-41

"9 Milli" (© Kekra)

Le Japon a une influence indéniable sur les rappeurs français. Du "Samouraï" d'IAM au "Tchiki Tchiki" de PNL, le rap français a depuis longtemps distillé des références au pays du Soleil-Levant dans ses paroles, ses visuels ou ses collaborations.

Publicité

La source de cet intérêt, on peut sûrement la trouver dans les mangas cultes qui ont marqué l'enfance de bon nombre de rappeurs. De Dragon Ball à GTO, les références textuelles aux personnages de ces animés imbibant les textes pourraient d'ailleurs constituer le plus grand trait d'union entre tous les sous-genres qui constituent le rap français. Une porte d'entrée graphique dans la culture nippone qui a sûrement amené beaucoup d'entre eux à se rendre sur place pour y tourner leurs clips.

Parmi eux, Kekra qui sort aujourd'hui son dernier clip "9 Milli", extrait du futur album Vréel 2, tourné au Japon. Si le résultat, à l'esthétique presque virtuelle, est innovant, le rappeur masqué n'est cependant pas le premier à investir le paysage tokyoïte pour y tourner un clip. Récemment, ils ont d'ailleurs été une flopée à enchaîner les séjours dans la capitale nippone pour immortaliser leurs morceaux. Une vague de clips qui nous a donné l'occasion de revenir sur les 5 derniers qui nous ont marqués.

Kekra - 9 Milli

Publicité

Troisième clip de son nouvel album Vréel 2, "9 Milli" n'est pas le premier que Kekra tourne au Japon. Dix mois après la sortie de "Méfiant/Lequel", le rappeur masqué à choisi de tourner à nouveau dans la capitale nippone pour illustrer ce nouveau morceau au rythme entraînant, calibré pour le dancefloor. Adapté à son époque mais aussi à la ville, Kekra se fond dans le décor des rues de Tokyo, y explore les coins et recoins dans un parcours du combattant effréné qui tient presque du jeu vidéo.

Népal - Rien d'spécial #LaxVision

Comme Kekra, le rappeur parisien ne dévoile jamais son visage. Mais ce n'est pas le seul point commun qu'ils partagent puisque Népal a lui aussi choisi de tourner au Japon. Pour le clip de "Rien d'spécial", celui qui a attiré l'attention de la sphère rap grâce à son featuring avec Nekfeu sur le morceau "Esquimaux", a aussi misé sur une esthétique nippone. Une déambulation nocturne pour un son amer imbibé de désillusions qui font de Népal le rappeur à suivre en 2017.

Publicité

2Fingz - One Punch Man #LaxVision

Vous l'aurez reconnu, il s'agit bien là de Doums, rappeur au sein du collectif L'Entourage et backeur de Nekfeu. Pour leur projet 2Fingz - en duo avec Népal - les deux rappeurs font preuve d'innovation visuelle pour mettre en valeur la culture japonaise. Entre images de la ville, masque traditionnel, références textuelles et intrusions de mangas, le morceau et surtout son clip sont de véritables déclarations d'amour au Japon.

Sneazzy - Okkk (feat S. Pri Noir)

Publicité

Décidément, le Japon inspire beaucoup la bande du Fennec puisque l'ancien 1995 a lui aussi posé ses valises à Tokyo pour tourner avec S. Pri Noir, le clip du morceau "Okkk", extrait de son EP Dieu bénisse Supersound. Il semblerait que Tokyo soit plus belle la nuit puisqu'une fois encore, c'est désertée de ses habitants, dans un décor éclairé par les néons et lampadaires, que les deux rappeurs ont choisi de se mettre en scène.

Joke - Harajuku prod. by Blastar

S'il y a bien un rappeur qui sait rendre hommage au Japon ; c'est Joke. Dans ce clip sorti en 2013 sur l'album Tokyo, le rappeur met en avant, dans un style léché, les différents aspects de la culture nippone du Kawaii, à l'avant-garde. Un clip en écho à son titre "Tokyo", lui aussi tourné dans la capitale. Deux morceaux géographiquement orientés qui viennent prolonger le délire asiatique que le rappeur avait initié avec l'album "Kyoto" en 2012.

Les exemples sont encore nombreux et on aurait bien évidemment mis également le "Tchiki Tchiki" des PNL, si le clip n'avait pas été supprimé de YouTube, pour violation de copyright mais il est visible ici. Et parce que cet article a été inspiré par Kekra, qui vient de sortir son album Vréel 2, on rappelle que le rappeur se produira à la Gaîté Lyrique le 20 mai prochain. 

Par Sophie Laroche, publié le 31/03/2017

Pour vous :