AccueilÉDITO

Dream Koala offre un nouvel EP onirique

Publié le

par Jocelyn Argentin

Tout est allé très vite pour Yndi Ferreira aka Dream Koala. Tout d'abord, le Parisien se fait remarquer par XXYYXX pour son remix de "About You", ensuite il participe à son premier concert fin 2012, sort un premier EP début 2013 et participe à la Boiler Room de Londres aux côtés de Flume ou encore Lifelike.

En presque deux ans, le Franco-Brésilien qui est inéluctablement très talentueux s'est fait une place dans le monde de l'indie en France, mais aussi aux Etats-Unis. Une propulsion sur le devant de la scène qui ne l'empêche pas de se réinventer, de composer et de sortir un deuxième EP durant l'été 2013. Odyssey n'est composé que de trois pistes mais en impose, notamment à travers ce titre éponyme :

Depuis, tout va toujours très bien pour lui. Dream Koala est devenu l'une des égéries de H&M Loves Music et jouait à New-York fin 2013, au CMJ Music Marathon. Une consécration pour lui, comme il l'explique dans une interview pour Phonographe Corp :

C’est un peu une sorte de fantasme pour tous les musiciens de venir jouer à New York comme c’est une ville emblématique au niveau musical. Donc c’est super, c’est une vraie claque pour moi.

Âgé de seulement 19 ans mais d'une maturité assez déconcertante, Dream Koala annonçait le 21 avril son novel EP Earth. Home. Destroyed (sorti le 7 mai) sur sa page Facebook plantant ainsi le décor.

Cette nouvelle invitation au rêve (qui est, pour le coup, plutôt un cauchemar) colle parfaitement à la sensation d'être légèrement en apesanteur à l'écoute des cinq morceaux de ce troisième EP. Le Parisien semble décidé à laisser davantage de place à sa voix, mais n'abandonne en rien son univers entre Electro-pop et Chillwave.

Dream Koala sera de passage à Paris en première partie de Kelis à la Gaîté Lyrique le lundi 12 mai et le samedi 17 mai au Cabaret Sauvage où il partagera la scène avec Breakbot et Pedro Winter.

À voir aussi sur konbini :