AccueilÉDITO

C'est bon Drake, arrête le massacre...

Publié le

par Rachid Majdoub

... t'as causé à Meek Mill assez de dégâts comme ça.

S'il te plaît Drake, laisse Meek Mill tranquille. T'es en train de le malmener, le traumatiser, de faire mal à sa carrière.

Sérieux : des mèmes diffusés cette nuit pendant l'OVO Festival à Toronto, affichant le rappeur de MMG sur écran géant... Arrête, ça va trop loin. T'as gagné. Il est enterré.

Ou comment bien enfoncer le clou dans le cercueil de sa défaite, après avoir osé arborer un t-shirt "Free Meek Mill" avant le début du show pendant les balances.

Et encore, si tu n'avais fait que balancer des mèmes, tweets et autres contenus Instagram, ce clash serait ridicule.

"Back to Back"

Mais non, tu as sorti il y a quelques jours deux titres coup sur coup. Le premier, pas mal : "Charged Up". Histoire de lui montrer en musique que tu as du répondant. Aucune réaction en face. Le deuxième :  "Back to Back".

Et celui-ci, il fait mal. À lui qui t'accusait de ne pas écrire tes paroles, tu l'as giflé bien plus fort avec un diss track d'un niveau auquel on ne s'attendait pas.

Par contre, pas cool de t'en prendre à lui par le biais de sa douce Nicki Minaj, avec qui tu as été très proche, n'est-ce pas. Tu lui reproches de n'exister qu'à travers elle. Elle qui l'emmène sur sa tournée "Pinkprint tour". Mais Meek Mill n'a pas attendu Nicki pour s'imposer et vendre des albums.

Peu importe, tu lui as fait mal en quelques mesures, un clash comme on les aime, dans les règles de l'art. Deux titres plus tard et le rappeur de Philadelphie sortait enfin le sien, "Wanna know".

But contre son camp

Mais même sa réponse, assez faible, s'est retournée contre lui. But contre son camp. Le premier d'une petite série qui a vu l'acolyte de Rick Ross se noyer, lentement, vers les profondeurs de la tombe que tu lui as creusée et sur laquelle s'affichent, progressivement, en lettres manuscrites : "R.I.P. Meek Mill's career 2003 - 2015".

D'abord avec cette réaction dont il se serait bien passé. Cette vidéo, dans laquelle on voit sa petite sœur poser d'elle-même un freestyle-fait-maison pour prendre la défense de son grand frère malmené.

Ensuite avec cette photo, qu'il a postée lui-même sur Instagram, et sur laquelle on le voit faire la promotion d'une marque de blanchiment de dents.

Gotta clean my teeth b4 I talk dirty @affordablelookplus boston George!

Une photo publiée par Meek Mill (@meekmill) le

Je dois nettoyer mes dents avant que je ne parle...

Déjà que le cliché à lui seul fait mal à sa street crédibilité, il fallait que Meek Mill le publie cette nuit pendant que toi, au même moment, tu l'affichais aux yeux du monde pendant ton OVO Festival. Mauvais timing. Et le massacre ne s'arrête pas là. 

Will Smith et Kanye

Au même moment toujours, alors que Meek, en position fœtale, devait être en train de déverser ses larmes sur les cuisses de Nicki (je l'imagine le réconforter en lui massant le cuir chevelu)... toi, tu étais là, entouré de Kanye West et Will Smith dans les backstage du concert. 

Et vous faisiez quoi ? Vous vous tapiez des barres en regardant les mèmes sur Meek Mill. Kanye West qui se marre. Je répète : Kanye West (!) qui se marre. Soit la première fois que j'aperçois sa dentition dans son intégralité. Et Will Smith qui vous suit. Drake, tu ne l'as pas respecté. J'ai mal pour lui. 

Vous étiez proches, aviez collaboré ensemble, jusqu'à ce qu'il affiche son mécontentement pour une bête raison, mais qui a tout déclenché : ton non-soutien suite à la sortie de son nouvel album – qui a par ailleurs cartonné.

Il t'a ensuite reproché d'avoir un ghost writer, ce qui est plausible. Mais bon, c'est une pratique courante outre-Atlantique, même si elle est mal perçue dans le milieu du rap. Tout ce clash remonte donc à ces faits débiles. À moins que...

Nicki Minaj

Et si la source de vos disputes était féminine ? Et si l'épicentre de ce séisme était, tout simplement : le boule de Nicki Minaj ? Depuis plusieurs années, depuis vos débuts chez Young Money, vous êtes très proches. Tu lui as jeté des tonnes de fleurs tout au long de vos collaborations, lui faisant sans cesse part de ton admiration. Et, nous ne le cachons pas, il s'est indéniablement passé quelque chose entre vous deux. Certains pensent même que tu as été, et que tu es toujours amoureux d'elle. Elle, qui sort aujourd'hui avec Meek Mill. Fini de faire du Closer, mais la question se pose.

Quoi qu'il en soit, Drake : stop. C'est bon. T'as gagné. Le game est plié. Laisse-le tranquille. S'il te plaît.

Quant à toi, Meek : tu fous quoi ?  T'attends quoi pour arrêter le massacre ? Sérieux, tu veux vraiment finir comme Ja Rule face à 50 Cent ? "Bitch i'm a boss", tu disais. Drake t'a répondu : "It's over". Et tu es le seul à pouvoir faire en sorte que ce ne soit pas le cas. Je compte sur toi.

À voir aussi sur konbini :