Docu : à la Route du Rock, l'indé plus qu'un genre musical

Le film Indie Way rend un hommage stylé au festival la Route du Rock. À travers ce documentaire, les réalisatrices questionnent : c'est quoi "l'indé" ?

À l'été 1991, quelques acteurs de la scène locale et amateurs de new wave lancent la Route du Rock. Ils ne savent pas encore que 23 ans plus tard, cet acte fondateur posera la pierre fondatrice d'un festival célèbre pour sa programmation éclectique et minutieuse, qu'on qualifiera dans les années 2010 "d'indé".

Fascinées par l'histoire de cette aventure rock, Chloé Choquier, Leïla Hadd et l'équipe IndaPROD ont décidé de lui rendre hommage lors de leur venue sur place en 2013. Après avoir lancé un projet de crowdfounding pour les aider à mener à bien leur projet, elles sont en mesure aujourd'hui de présenter leur film sur Vimeo. Indie Way arrive pile à temps pour l'édition 2014 du festival, dont Konbini vous parlera bientôt.

Publicité

Indie Way se regarde ci-dessous. Bon film.

INDIEWAY from InDaPROD on Vimeo.

Publicité

Plus qu'un docu sur la Route du Rock, les jeunes filles proposent une plongée dans l'indé, ce mot-valise qu'on emploie à toutes les sauces aujourd'hui. Pour elles, le festival de Saint-Malo le synthétise tout à fait. À travers sa programmation tout d'abord, "pointue", capable d'attirer "un public de hipsters avant même que les hipsters n’existent", mais aussi des "Bretons curieux" ou bien de simples amateurs de rock ou d'electro, comme explique Chloé Choquier.

L'indé, c'est aussi les êtres qui peuplent l'événement à ce moment-là, qu'il s'agisse des 600 bénévoles, des 120 techniciens, mais aussi des programmateurs, artistes ou simples festivaliers. Tous sont capables de deviser doucement sur l'ambiance du festival, sa programmation "différente", qui attire "des connaisseurs", mais comme l'atteste une bénévole du film, n'est pas "snob" pour autant.

C'est quoi l'indé ?

Pour Chloé Choquier, ce qui fait la différence, c'est non seulement l'envie de découverte, mais surtout quelque chose que d'autres festivals n'auront jamais. "Le flair", comme elle l'appelle. Du haut de son expérience de bénévole depuis près de 10 ans désormais, elle peut le garantir : "La Route du Rock s’est créé une réputation de défricheur".

Publicité

Alors, c'est ça l'indé ? François Floret, directeur général du festival, rappelle que "pop, rock, lo-fi, electronica...", tous ces groupes dits indé sont issus de la culture new wave... Ou tout simplement du rock, comme le disent certains artistes interviewés dans Indie Way... Ou encore, que le mot "indé", ce n'est qu'un synonyme pour dire "la musique qu'on aime", comme l'attestent certains bénévoles.

Par Théo Chapuis, publié le 13/08/2014